BFM Business

Le Royaume-Uni interdit son espace aérien à certains Boeing 777

Le réacteur d'un Boeing 777 a pris feu au-dessus du Colorado, le 20 février 2021.

Le réacteur d'un Boeing 777 a pris feu au-dessus du Colorado, le 20 février 2021. - BFMTV

Après le spectaculaire incendie du moteur d'un Boeing ce week-end, le Royaume-Uni interdit le survol de son territoire par les Boeing 777 équipés du même moteur Pratt & Whitney .

Le Royaume-Uni a décidé d'interdire son espace aérien aux Boeing 777 équipés des moteurs en cause dans le spectaculaire incendie au dessus du Colorado, a annoncé lundi le ministre britannique des Transports.

"Après les problèmes de ce week-end, les Boeing 777 avec moteurs Pratt & Whitney 4000-112 seront temporairement interdits d'entrer dans l'espace aérien britannique", a écrit Grant Shapps sur Twitter, tandis que l'autorité britannique de l'aviation civile a précisé que ces appareils, immobilisés par le constructeur, n'étaient pas utilisés par des compagnies britanniques.

L'autorité britannique de l'aviation civile a précisé que ces appareils, immobilisés par le constructeur, n'étaient pas utilisés par des compagnies britanniques.

Ce type d'appareils "est exploité par des compagnies aux Etats-Unis, au Japon et en Corée du Sud", a précisé la CAA.

Un vol United Airlines Denver-Honolulu a dû revenir se poser en urgence samedi, moins d'une demi-heure après son décollage, après une panne de son réacteur droit ayant provoqué un incendie et un pluie d'imposants débris au sol. Il n'y a pas eu de victime.

Le constructeur américain avait "recommandé" la suspension des vols des 128 appareils équipés de ces moteurs dimanche soir. Depuis, les compagnies qui utilisent ces appareils - l'américaine United Airlines, les japonaises ANA et JAL ainsi que la coréenne Asiana Airlines- ont cloué au sol les appareils en question.

Frédéric Bianchi
https://twitter.com/FredericBianchi Frédéric Bianchi avec AFP Journaliste BFM Éco