BFM Business
Economie

Point d'indice des fonctionnaires: vers une revalorisation de 4%?

INFO BFM BUSINESS. D'après les syndicats de la fonction publique, une hausse de 4% du point d'indice est "le scénario le plus probable". Le ministre Stanislas Guerini reçoit ce mardi les syndicats pour leur faire l'annonce.

Pour la première fois en cinq ans, le point d'indice des fonctionnaires va être revalorisé. La hausse des salaires des 5,5 millions de fonctionnaires du pays atteindrait les 4%. Le ministre de la Transformation et de la Fonction publiques Stanislas Guerini reçoit ce mardi matin les syndicats de la fonction publique pour leur annoncer une revalorisation du point.

Le geste était attendu de très longue date par les agents publics, car le point d'indice est gelé depuis 2017 et n'a augmenté que de 1,2% depuis 2010.

Une revalorisation insuffisante

Pas de quoi satisfaire les syndicats. S'ils saluent le dégel, ils considèrent que le gouvernement est loin du compte. D'une part, cette revalorisation est sous le niveau de l'inflation attendue à 5,5% sur un an.

Aussi, en raison du retard accumulé depuis le gel du point d'indice, il y aurait un écart de "minimum 15 points sur la période, entre la hausse des prix et celle du point", selon le calcul des organisations syndicales. Plusieurs d'entre elles réclamaient un rattrapage significatif d'au moins 10%.

"Mais c'est bien une hausse de 4% qui tient la corde", résume l'un des plus puissants syndicats de la fonction publique, ajoutant que "Le chiffre serait cohérent avec la revalorisation des retraites et des minima sociaux qui sera elle aussi de 4%."

Une hausse de 4% du point d'indice coûterait très cher aux finances publiques, environ 8 milliards d'euros. Car d'après Bercy, 1% de hausse du point d'indice coûte 2 milliards.

Thomas Sasportas