BFM Business

Le moral économique des Français au plus haut depuis 2012

Les Français sont plus optimistes dans l'avenir de l'économie

Les Français sont plus optimistes dans l'avenir de l'économie - AFP

Selon le baromètre Odoxa pour BFM Business, Aviva et Challenges, le moral économique des Français a connu un bond depuis l'élection d'Emmanuel Macron et est redevenu positif. Toutefois, ils sont encore peu nombreux à croire à une amélioration rapide de la situation économique.

Pour la première fois depuis l'élection présidentielle de 2012 et la victoire de François Hollande, les Français confiants dans l'avenir de l'économie sont plus nombreux que ceux qui ne le sont pas, d'après le baromètre réalisé par Odoxa pour BFM Business, Aviva et Challenges. L’indice a connu un bond spectaculaire puisqu'il est passé de -26 avant l’élection de cette année à +16 aujourd’hui, soit une hausse de 42 points. Une performance quand on sait que cet indice, qui mesure la différence entre les "plus confiants qu’il y a quelques semaines" et les "moins confiants", avait atteint -74 en novembre 2014. Il reste toutefois dans la lignée des précédentes présidentielles puisqu'il était redevenu positif pour l’élection de Nicolas Sarkozy en 2007 (+17) et pour celle de François Hollande (+9).

-
- © -

Peu de Français s'attendent à une amélioration en 2017

Si les Français saluent donc l'élection d'Emmanuel Macron, ils ne sont que 21% à estimer que 2017 sera une année de prospérité économique par rapport à 2016. 26% jugent au contraire que ce sera une année de difficultés économiques tandis que 53% estiment enfin qu’elle sera semblable à l’année dernière. Un paradoxe qui n'en est finalement pas un car ce pessimisme est bien moindre qu'habituellement. En effet, en 2015, seulement 6% des Français estimaient que l'année serait meilleure, 57% la voyant plus difficile. Le solde était donc très négatif (-51) alors qu'il est aujourd'hui près de l'équilibre (-5).

-
- © -

46% optimistes sur la loi Travail

Les Français sont presque toujours une majorité à ne pas attendre du gouvernement une amélioration de la situation dans de nombreux domaines. Ils sont ainsi moins d'un sur deux (49%) à penser que le gouvernement améliorera la croissance économique tandis que 38% s'attendent à une évolution positive du chômage. Des chiffres qui peuvent paraître faibles mais qui n'ont "jamais été observés pour son prédécesseur", ce qui est un "signe de confiance", d'après Odoxa. Concernant la loi Travail, ils sont 46% à estimer que le gouvernement réformera efficacement le code du travail. Finalement la question de l'Union européenne est la seule à réunir une majorité des Français. Ils sont ainsi 62% à faire confiance au gouvernement d'Edouard Philippe.

-
- © Odoxa
Sami Bouzid