BFM Business

"La prime d'activité est plus efficace que le coup de pouce sur le smic", pour Bruno Le Maire

Le ministre de l'Economie et des Finances estime que la prime d'activité ou la défiscalisation des heures supplémentaires sont plus efficaces pour redonner du pouvoir d’achat aux Français ayant de faibles revenus. Il invite aussi les entrepreneurs à se saisir du nouveau dispositif simplifié pour verser un intéressement aux salariés.

Il n'y aura pas revalorisation du Smic au 1er janvier 2020. Sur BFMTV-RMC, Bruno Le Maire détaille sa stratégie pour revaloriser les salaires les plus faibles.

"La prime d’activité est plus efficace que le coup de pouce sur le Smic", affirme le ministre, qui précise qu’augmenter le Smic conduit à une hausse du chômage.
“Moi je préfère donner un coup de pouce à tous ceux qui ont un niveau de salaire faible par la prime d’activité, par l’intéressement et par la défiscalisation des heures supplémentaires”, énumère le ministre de l’Economie. Il insiste sur sa volonté d’une augmentation durable des revenus.

Des démarches simplifiées pour les plans d’intéressement

Les entreprises ont aussi leur part à jouer, au travers du plan d’intéressement. "Des PME, des TPE, des commerçants me disent c’est trop compliqué, c’est trop lourd", reconnaît Bruno Le Maire. Mais pour leur faciliter la tâche, les entreprises de moins de 11 salariés peuvent mettre en place un accord d’entreprise pour un an, au lieu de trois.

Le Ministre explique aussi que les démarches vont être simplifiées: Un entrepreneur qui signe pour la première fois un intéressement pourra le faire sous la forme de déclaration unilatérale de l’employeur, sans avoir à consulter ses employés.

"C’est à dire qu’il suffira qu’il dise ‘je sors mon accord d’intéressement , je le décide et je le mets en oeuvre’ , pour un an ou pour trois ans comme il le souhaite", détaille Bruno Le Maire.
"C’est une avancée majeure, une simplification radicale des accords d'intéressement”, plaide le ministre, qui appelle les entrepreneurs à le faire pour pouvoir ainsi verser une prime totalement défiscalisée. “Le jeu en vaut la chandelle. Faites-le pour la pouvoir d’achat de vos salariés", lance Bruno Le Maire. 
Coralie Cathelinais