BFM Business

La Croatie aurait choisi le Rafale plutôt que le F-16 américain

La commande de 18 Rafale par la Grèce à Dassault Aviation comprend 12 appareils pris dans le parc de l’Armée de l’Air et de l’Espace française, et 6 neufs. Les livraisons débuteront à partir de l’été 2021 et s’échelonneront sur deux ans

La commande de 18 Rafale par la Grèce à Dassault Aviation comprend 12 appareils pris dans le parc de l’Armée de l’Air et de l’Espace française, et 6 neufs. Les livraisons débuteront à partir de l’été 2021 et s’échelonneront sur deux ans - Dassault Aviation

Selon la presse croate, le pays devrait annoncer la semaine prochaine une commande de 12 Rafale pour remplacer sa flotte de MiG pour un montant total de près d'un milliard d'euros.

Le Rafale en Croatie, ce serait fait. Le pays se disait intéressé par le chasseur de Dassault pour remplacer sa vieille flotte de MiG russes et il semblerait que ce soit fait.

Selon le quotidien croate Jutarnji repris par La Tribune, le pays aurait passé commande de 12 Rafale F3F d'occasion pour un coût total d'un peu moins d'un milliard d'euros. Le gouvernement devrait annoncer la décision le 28 mai prochain lors de la Journée des forces armées du pays.

La Croatie qui hésitait entre l'avion français et le F-16 américain ou encore le Gripen suédois a semble-t-il été sensible aux arguments de la France lors de la visite en novembre dernier dans le pays de la ministre des Armées Florence Parly.

L'achat du Rafale, avait-elle tweeté serait "un projet qui serait structurant pour la coopération entre nos deux pays, et pour une Europe de la défense plus forte."

Une décision politique mais aussi économique car la proposition de Paris s'élevait à 930 millions d'euros contre 1,6 à 1,8 milliard de dollars pour l'offre américaine de Boeing avec les F-16.

Frédéric Bianchi
https://twitter.com/FredericBianchi Frédéric Bianchi avec AFP Journaliste BFM Éco