BFM Business

Jean-Baptiste Djebbari: le plan de transformation d'Air France se "fera sans souffrances sociales"

23c/aa680ce38c724a1abc333f001f3a5

23c/aa680ce38c724a1abc333f001f3a5 - Ludovic Marin / AFP

Le secrétaire d’Etat aux Transports a assuré ce mercredi sur LCI que le plan de réorganisation d’Air France consisterait "quand c’est possible" en "plan de départs volontaires".

Le plan de transformation d'Air France "se fera sans souffrances sociales", a assuré mercredi sur LCI le secrétaire d'Etat aux Transports Jean-Baptiste Djebbari.

Le "plan de transformation" d'Air France, qui porte notamment sur la réduction du réseau de vols intérieurs de la compagnie, "se fera sans souffrances sociales, c'est un engagement, et il se fera de façon concertée et transparente", a indiqué Jean-Baptiste Djebbari en évoquant "des possibilités de mobilité" et "des plans de départs volontaires quand c'est possible" .

Des négociations uniquement avec les pilotes?

Le directeur général d'Air France-KLM, Benjamin Smith, a annoncé fin mai un plan de réduction de 40% de l'offre sur les vols nationaux français d'ici à fin 2021, avec la fermeture de plusieurs destinations lorsqu'il y a une alternative ferroviaire à moins de 2H30 et lorsque ce service n'alimente pas le hub de Roissy-Charles-De-Gaulle.

Cette décision répond à une demande de l'Etat qui, après avoir accordé à Air France un soutien financier de 7 milliards d'euros, dont 4 milliards de prêts bancaires garantis à 90% par l'Etat et 3 milliards de prêt direct, lui avait demandé d'améliorer sa rentabilité et son impact environnemental, et d'entamer une réflexion sur son réseau en France.

Benjamin Smith doit présenter à l'été une feuille de route pour son réseau intérieur, fortement affecté par la concurrence des lignes de train à grande vitesse et sur lequel la compagnie a perdu 200 millions d'euros en 2019.

Une intersyndicale d'Air France a demandé mardi "l'ouverture de discussions" sur l'avenir de l'entreprise avec tous les syndicats, et demandé que "cessent" les négociations "entamées avec les seules organisations syndicales de pilotes" sur le réseau domestique.

N.G. avec AFP