BFM Business

Quelles sont les constructions les plus chères du monde?

Immenses barrages hydroélectriques, parcs d'attractions pharaoniques, lignes de "TGV" extrêmes, voilà les 9 constructions actuelles les plus coûteuses.

L'Antiquité avait ses Sept Merveilles du monde, à quoi ressemblent les plus extravagantes constructions du monde contemporain? Elles font sans doute moins rêver. Pas de jardins suspendus, de colosse de bronze, de statue en or et ivoire ou d'immense pyramide.

Les grandes constructions actuelles sont bien plus utilitaires qu'esthétiques ou religieuses. Elles concernent la production d'énergie (barrages, champs pétrolifères), le transport et le tourisme de masse (aéroport, tunnel, trains à grande vitesse, parc de loisir).

Des projets colossaux certes mais dont le coût final a à chaque fois dépassé les estimations initiales. Que ce soient des aléas politiques, des difficultés techniques imprévues, des reports et des retards, ces énormes chantiers voient invariablement leur note finale doubler, tripler voire davantage par rapport aux estimations initiales. Rendant au passage caduque la rentabilité du projet.

Dans ce classement que nous avons réalisé des 9 plus coûteux projets de construction, un seul n'a néanmoins pas vocation à avoir un retour sur investissement immédiat. Et il s'agit d'ailleurs du premier de ce classement: la station spatiale internationale. Un projet purement scientifique qui aura tout de même coûté selon les estimations 130 milliards de dollars.

N°9/ Le barrage hydroélectrique d’Itaipu entre le Brésil et le Paraguay : 19 milliards de dollars

-
- © -

Construite à la fin des années 1970, cette centrale détient le record mondial de production cumulée d'électricité.

Son coût de construction, 3,5 fois plus élevé que prévu, a plombé les finances brésiliennes durant 3 décennies.

N°8/L’aéroport international de Hong-Kong : 20 milliards de dollars

-
- © -

Inauguré en 1998, cet aéroport a accueilli en 2015 plus de 68,5 millions de passagers.

Son coût très élevé s’explique par la création d’une île artificielle construite à partir de 2 îles montagneuses qui furent rasées et réunies.

N°7/Le tunnel sous la Manche: 21 milliards de dollars

-
- © -

Inauguré en 1994 et long de 50,5 km, le tunnel qui relie la France à la Grande-Bretagne est celui qui dispose de la plus longue portion sous-marine du monde (38 km).

Prouesse technologique et succès politique, le tunnel est néanmoins un désastre financier. La construction qui a coûté 3 fois plus cher que prévu n'a pas eu le succès attendu en terme de passagers: Eurotunnel en accueille 7 millions en 1995 contre 30 millions prévus... Il faudra attendre 2013 pour franchir le seuil des 10 millions.

N°6/Le barrage hydroélectrique des 3 Gorges en Chine : 37 milliards de dollars

-
- © -

Avec une retenue de 600 km de longueur, il s’agit du plus grand barrage hydraulique du monde.

Mis en service en 2009, il fournit 10% des besoins en électricité du pays avec ses 34 turbines.

N°5/Le parc d’attraction Ferrari World à Abu Dhabi : aux alentours de 40 milliards de dollars

-
- © -

Ouvert fin 2010, ce parc d’attraction à la gloire de Ferrari propose notamment la montagne russe la plus rapide du monde, 240 km/h !

Il s’agit du plus grand parc couvert du monde avec son immense toit de 200.000 m², l’équivalent de 27 terrains de foot !

N°4/Le parc Dubailand à Dubaï: 64 milliards de dollars

-
- © -

Annoncé en 2003, cet immense complexe de loisirs de 278 km² est composé au total de 245 projets qui comprennent des parcs d'attractions (dont un Disneyland), centres commerciaux, cinémas etc. Le tout dans un décor folklorique à la "Mille et une nuits".

Interrompus en 2008 au moment de la crise financière, les travaux n'ont finalement repris qu'en 2013, ce qui a fait gonfler la note finale à plus de 60 milliards de dollars.

N°3/Le "TGV" californien: 68 milliards de dollars

-
- © -

Les travaux ont débuté en 2015 pour la première ligne à grande vitesse américaine qui reliera San Diego à Sacramento en passant par Los Angeles et San Francisco.

D'une longueur totale de 1.100 km, la ligne devrait être opérationnelle à partir de 2029. Son coût initial estimé à 33 milliards de dollars a explosé à cause notamment des nombreuses contraintes sismiques et du tracé final qui traversera beaucoup de montagnes.

N°2/ Le champ pétrolifère Kashagan en mer Caspienne: 116 milliards de dollars

-
- © -

Découvert à la fin des années 90, ce gisement de pétrole est situé en mer Caspienne au Kazakhstan. Il est considéré comme la plus grande découverte pétrolière des 30 dernières années avec une réserve estimée à 13 milliards de barils.

Mais les conditions climatiques extrêmes (la température passe de -40° en hiver à +40° en été), l'extrême profondeur de la zone de fouille (4,2 km sous terre), le niveau élevé du soufre dans les hydrocarbures qui détériore les outils de fouille ont fait exploser le coût du projet initial estimé à 10 milliards de dollars. Financé par les 7 plus grandes compagnies pétrolières du monde, le champ Kashagan ne sera peut-être jamais rentable. Goldman Sachs estime que le prix de vente minimum du baril se situe à 125 dollars. Le cour actuel du baril est de 51,62 dollars. 

N°1/ La station spatiale internationale : 130 milliards de dollars

-
- © -

L’actuelle "maison" de Thomas Pesquet est le plus gros objet artificiel mis en orbite terrestre, avec 110 mètres de longueur et une masse de 400 tonnes.

Construite entre 1998 et 2011, la station a été financée par 15 pays et constitue un laboratoire unique en apesanteur.

Frédéric Bianchi
https://twitter.com/FredericBianchi Frédéric Bianchi Journaliste BFM Éco