BFM Business

Le Royaume-Uni signe sa plus forte croissance depuis 2007

Le Premier ministre David Cameron s'est réjoui des chiffres de la croissance publié ce mardi 28 janvier.

Le Premier ministre David Cameron s'est réjoui des chiffres de la croissance publié ce mardi 28 janvier. - -

La croissance britannique a atteint 1,9% en 2013 selon une première estimation officielle publiée ce mardi 28 janvier. Le Premier ministre David Cameron considère que cette performance justifie l'action de son gouvernement.

2013 aura été une année de renouveau pour la croissance britannique. Ainsi, selon la première estimation publiée par l'office national de statistiques d'outre-Manche ce mardi 28 janvier, le PIB a augmenté de 1,9% l'année dernière. Il s'agit du meilleur chiffre enregistré par le pays depuis 2007 et la crise financière.

Pour le seul quatrième trimestre 2013, la croissance a légèrement fléchi, à 0,7% soit un tout petit peu moins bien qu'au troisième trimestre où elle s'était élevée à 0,8%. "Il s’agit toutefois d’une belle performance", constate Caroline Stephan, économiste chez BNP Paribas, dans une note.

La plus forte contribution est venue des services avec +0,8% de croissance tandis que la production industrielle a augmenté de 0,7%.

Loin devant la zone euro

Au final, ce chiffre dépasse même la prévision du gouvernement, qui tablait sur une hausse du PIB de 1,4%. De quoi satisfaire le Premier ministre, David Cameron.

Sur Twitter, ce dernier a déclaré que "les chiffres du PIB sont un nouveau signal montrant que notre plan économique de long terme marche – ce qui signifie plus d'emploi, de sécurité et d'opportunités pour le peuple".

The #GDP figures are another sign our #LongTermEconomicPlan is working - more growth means more jobs, security and opportunities for people.
— David Cameron (@David_Cameron) 28 Janvier 2014

Le Royaume-Uni laisse loin derrière lui ses voisins européens. "Jamais la différence de croissance entre le Royaume-Uni et la zone euro n'a été aussi élevée en quinze ans", soulignait ainsi Jean-Charles Decaux, co-directeur général de JCDecaux, lundi 27 janvier, sur BFM Business.

Plus de 2% en 2014?

La tendance devrait encore se confirmer. Pour 2014, le Royaume-Uni devrait enregistrer une croissance de 2,2% contre 1,1% pour la zone euro, selon les prévisions de la Commission européenne.

Ces performances britanniques n'émeuvent pourtant pas Pierre Moscovici. "Lorsque je regarde les performances de la Grande Bretagne et de la France (....), je préfère être Français. Aujourd'hui, la dynamique de la Grande Bretagne est meilleure pour l'instant mais c'est aussi parce que la situation n'était pas aussi bonne auparavant", déclarait-il le 24 janvier dernier, lors d'une conférence de presse en marge du Forum économique mondial de Davos.

Julien Marion