BFM Business

Le financement du gazoduc Nord Stream 2 est bouclé

-

- - John Mac Dougall - AFP

""

Une nouvelle étape est franchie. Le géant russe Gazprom et ses cinq partenaires européens ont signé lundi un accord pour financer le gazoduc Nord Stream 2 entre la Russie et l'Allemagne via la mer Baltique.

Contrairement à ce qui était initialement prévu, Gazprom sera le seul actionnaire de ce projet évalué à 9,5 milliards d'euros, tandis que ses partenaires - le français Engie, les allemands Uniper (ex-EON) et Wintershall (BASF), l'autrichien OMV et l'anglo-néerlandais Shell - en financeront la moitié à parts égales, ont indiqué les sociétés dans un communiqué conjoint.

Un projet critiqué par les pays de l'Est

Chacun des cinq industriels européens contribuera ainsi à hauteur de 950 millions d'euros.

Long de 1.220 km et d'une capacité de 55 milliards de m3, Nord Stream 2 doit venir doubler d'ici la fin 2019 les capacités de son grand frère Nord Stream 1, et permettre à plus de gaz russe d'arriver directement en Allemagne, sans passer par l'Ukraine.

Défendu par Berlin, le projet est vivement critiqué par plusieurs pays de l'est de l'Europe, Pologne en tête, dans un contexte de tensions géopolitiques entre l'Union européenne et Moscou depuis le conflit ukrainien de 2014.

J.M. avec AFP