BFM Business

La plus jeune milliardaire du monde a 19 ans et beaucoup de chance

-

- - Instagram

Alexandra Andresen, une Norvégienne, est selon Forbes la plus jeune milliardaire du monde. Cette passionnée d'équitation doit sa fortune à la généreuse donation que lui a faite son père.

À son âge, Mark Zuckerberg n'était qu'un petit étudiant endetté de Harvard. Alexandra Andresen est, elle, à la tête d'une fortune de 1,2 milliard de dollars (1,1 milliard d'euros). Une somme colossale qui fait de cette Norvégienne de 19 ans la plus jeune milliardaire de la planète selon le classement Forbes 2016 des plus grandes fortunes de la planète

Et pourtant cette jeune femme passionnée d'équitation n'a pas créé de start-up à fort potentiel, elle a juste la chance d'avoir un père très riche qui lui a fait une coquette donation voici quelques années. Le montant de sa fortune n'a néanmoins été connu du public qu'en 2014 car le fisc norvégien, qui met en ligne sur internet les revenus et impôts de tous les contribuables, exclut les mineurs de son implacable politique de transparence.

Alexandra Andresen, ainsi que sa grande soeur, ont reçu chacune 42,2% des parts de la société Ferd, un fonds d'investissement norvégien détenu par leur père, Johan H. Andresen. Cette société a des participations dans de multiples entreprises de l'industrie, la finance ou encore l'immobilier. Les ancêtres des Andresen ont fait fortune dans le tabac au XVIIIème. Et depuis cette époque, le fonds s'attache à trouver les investissements permettant de faire fructifier au mieux les affaires de la famille.

500 demandes sur Facebook en un jour

Alexandra Andresen ne compte pas faire carrière dans le business comme ses aïeux. L'adolescente se destine à une carrière de dresseuse comme en témoigne son compte Instagram qui fait la part belle à sa passion du cheval. Et si elle est issue d'une famille immensément riche, la Norvégienne n'a pas, en dehors de l'équitation, un train de vie de princesse. Elle roule en voiture d'occasion et économisait plus jeune son argent de poche pour se payer les choses qui lui plaisaient, comme l'indique le Telegraph.

Sa soudaine notoriété l'a même beaucoup surprise. Elle expliquait il y a peu à la télé norvégienne qu'elle avait reçu 500 demandes d'amis sur Facebook lorsque les informations sur sa fortune ont commencé à sortir en 2014. Un compte qu'elle n'alimente plus publiquement pour des raisons de sécurité.

Frédéric Bianchi