BFM Business

L'OCDE ne croit pas à la reprise avant 2014

L'OCDE a abaissé ses prévisions de croissance en zone euro et alerte sur la poursuite des politiques d'austérité

L'OCDE a abaissé ses prévisions de croissance en zone euro et alerte sur la poursuite des politiques d'austérité - -

L’Organisation a publié son rapport semestriel ce mardi. Inquiète des mesures de rigueurs en Europe et du "mur fiscal" américain, elle a abaissé ses prévisions de croissance en zone euro et aux Etats-Unis.

La croissance ne reviendra pas avant deux ans. C’est le message envoyé par l’Organisation de coopération et de développement économique (OCDE), dans son rapport semestriel paru ce mardi 27 novembre.

L’Organisation a ainsi largement abaissé ses prévisions de croissance. Aux Etats-Unis, elles ont été revues de 2,4% à 2,2% pour 2012, de 2,6 à 2% pour 2013. La reprise aurait lieu l’année suivante, à 2,8%.

Sur la zone euro, l’OCDE est de plus en plus pessimiste. Elle s’attend à une récession plus forte qu’envisagée initialement, à -0,4% (au lieu de -0,1%), qui se poursuivra en 2013. Le retour à la croissance que l’Organisation voyait pour l’année prochaine, n’interviendra finalement pas avant 2014, timidement, à 1,3%.

En cause : la crise des dettes souveraines en Europe, et le mur budgétaire américain, dans l’hypothèse où aucun accord politique ne serait trouvé, menacent l’économie mondiale.

L’OCDE conseille par ailleurs aux Etats européens de ne pas s’engager plus loin sur le terrain de la rigueur, mais de s’en "tenir aux engagements actuels", pour être en mesure de respecter les objectifs de réduction de déficit. Un appel de plus à engager des politiques de croissance en zone euro.

Nina Godart et avec agences