BFM Business

L'histoire scabreuse de Lapo Elkann, l'héritier de Fiat arrêté à New York

-

- - Giuseppe Cacace - AFP

Petit-fils de Gianni Agnelli, Lapo Elkann, dont la fortune est estimée à 800 millions de dollars, aurait simulé un enlèvement à New York pour obtenir 10.000 dollars de sa famille afin de rembourser une dette auprès d'une prostituée.

C'est une histoire "abracadabrantesque" que rapporte le New York Daily News sur son site internet. Celle de Lapo Elkann, très riche héritier de la famille Agnelli (Fiat, Ferrari, la Juventus de Turin...) qui aurait simulé un enlèvement afin de pouvoir rembourser une prostituée.

Selon le tabloïd américain, le jet-setter italien se serait rendu la semaine dernière à New York à l'occasion de la fête de Thanksgiving. Mais point de dinde à déguster en famille pour Lapo Elkann. Le riche italien dont la fortune est estimée à 800 millions de dollars se serait rendu vendredi 25 novembre dans l'appartement d'une escort transsexuelle dans le sud de Manhattan pour y acheter de la drogue. Ensemble, ils auraient consommé beaucoup de cocaïne durant tout le week-end.

10.000 dollars de cocaïne

Selon les sources policières citées par le Daily News, la prostituée serait alors allée acheter de quoi tenir un peu plus longtemps. Elle en aurait pris pour 10.000 dollars. Une somme que Lapo Elkann aurait promis de lui rembourser. C'est là que l'histoire devient étonnante. Car malgré un compte en banque qu'on imagine très bien fourni, l'Italien aurait simulé un rapt afin de réclamer cette somme à sa famille.

Un représentant de la famille Agnelli se serait alors rendu à un poste de police de Manhattan avec les 10.000 dollars en cash. Lundi 28 novembre, alors qu'il sortait de l'appartement où il était censé avoir été séquestré, la police a demandé à Lapo Elkann d'apporter son témoignage sur les circonstances de son enlèvement. C'est là que la police aurait compris qu'il s'agissait d'une supercherie. Arrêté mais remis en liberté, l'Italien est cité à comparaître pour fausse accusation. Il encourt une peine de 2 à 10 ans de prison.

Au ban de la famille Agnelli entre 2005 et 2007

Ce n'est pas la première fois que l'héritier de la famille Agnelli fait parler de lui dans des affaires de moeurs. En 2005, alors qu'il travaille sur le renouveau de la Fiat 500, Lapo est hospitalisé d'urgence suite à la prise d'une surdose de cocaïne et d'héroïne. "J'étais dans une phase de grand succès, mais je n'avais pas de reconnaissance. Ça s'est transformé en spirale d'autodestruction. J'étais accro. Le plus dur, ça a été après l'overdose. Le tunnel de l'enfer", expliquait-il au Point en 2011. Il sera mis au ban de la famille Agnelli durant deux ans. Il renonce alors à toute activité au sein de Fiat alors qu'il participait jusqu'alors au design et au marketing. 

Lapo Elkann crée alors son propre groupe, Italia Independent Group, qui produit et distribue des lunettes mais aussi Garage Italia Customs, société spécialisée dans le "tuning" de luxe, ou encore Good Films qui distribue en Italie des films internationaux. Ce touche-à-tout gardait néanmoins toujours un oeil sur le marché de l'automobile et livrait à l'occasion ses analyses, notamment sur l'arrivée des géants de la tech

Frédéric Bianchi
https://twitter.com/FredericBianchi Frédéric Bianchi Journaliste BFM Éco