BFM Business

Comment la Chine organise sa domination mondiale

Xi Jinping, le président chinois, a mis en place une politique qui mène la Chine à sortir de ses frontières pour affronter ouvertement les Etats-Unis de Barack Obama.

Xi Jinping, le président chinois, a mis en place une politique qui mène la Chine à sortir de ses frontières pour affronter ouvertement les Etats-Unis de Barack Obama. - Feng Li - Pool - AFP

La Chine, à travers son projet "One belt, one road" ("une région, une route"), peaufine une politique étrangère destinée à mieux assoir sa dominance mondiale face aux Etats-Unis.

Ce qui se passe en Chine depuis que Xi Jinping y a pris le pouvoir, en 2013, est fascinant. Sa politique mène l'empire du milieu à un grand tournant. Le pays est à la croisée des chemins en termes de modèle économique, de modèle politique et de modèle international. On voit se dessiner une stratégie claire d'un point de vue économique. Le but: amortir le ralentissement de la croissance plus fort que prévu pour donner naissance, dans les années à venir, à une économie qui tourne à un rythme plus faible mais de façon plus équilibrée.

Au plan politique, Xi Jinping fait le grand ménage. Sous couvert de lutte contre la corruption, il se débarrasse peu à peu de ses opposants. Enfin, il mène une grande offensive internationale, dont un exemple est la banque asiatique d'investissement, dont on a beaucoup parlé ces dernières semaines.

Malgré l'opposition des Etats-Unis, tous les pays ou presque -la Grande-Bretagne, la France ou la Russie- ont accepté de devenir les membres fondateurs de cette banque asiatique d'investissement pour les infrastructures, conçue en fait par les Chinois pour faire contrepoids à la Banque mondiale, qu'ils trouvent trop dominée par les Américains.

Une période historique

Ce n'est pas tout. La Chine cherche désormais à étendre sa zone d'influence régionale. Lundi, Xi Jinping était au Pakistan. Il a promis d'investir la bagatelle de 45 milliards de dollars dans les infrastructures pakistanaises, mais surtout de renforcer la coopération militaire.

La nouvelle stratégie chinoise à l'international est passionnante. Elle a un nom: "One belt, one road". Traduction: "une région, une route". Il s'agit de créer un ensemble économique régional dans lequel -c'est là que se révèle toute la subtilité de Pékin- les limites entre l'investissement pur, l'aide économique et la coopération militaire ne sont pas clairement définies.

En somme, nous sommes en train de vivre une période historique dans laquelle la Chine sort de ses frontières pour affronter ouvertement les Etats-Unis de Barack Obama. Le président américain qui, rappelez-vous, s'était fixé comme priorité la coopération en Asie. Ce n'est pas encore une guerre froide, mais cela y ressemble! 

Marc Fiorentino, édité par N.G.