BFM Business

Au Canada, les billets sentent-ils le sirop d’érable?

Les nouveaux billets canadiens en polymère ont été mis en circulation en 2011. Depuis, le pays s'interroge sur leur odeur.

Les nouveaux billets canadiens en polymère ont été mis en circulation en 2011. Depuis, le pays s'interroge sur leur odeur. - -

Les billets de banque canadiens dégageraient une senteur de sirop d’érable. C’est tout de moins ce que pensent les Canadiens depuis 2011, comme le révèlent des centaines de courriers enfin rendus public par la Banque du Canada.

Mythe ou réalité? Depuis plus d’un an, les Canadiens s’interrogent sur l’odeur de leur argent. Loin du proverbe "l’argent n’a pas d’odeur", leurs billets sentiraient le sirop d’érable, spécialité culinaire bien connue du pays.

Le doute sur cette odeur remonterait à novembre 2011, avec l’introduction des nouveaux billets de 100 dollars canadiens, fabriqués en polymère.

"Le billet a perdu sa senteur"

La presse canadienne a révélé, ce dimanche 26 mai, des centaines de courriers envoyés à la Banque du Canada par des consommateurs perplexes, à la suite d’une enquête de la Commissaire à la vie privée.

"Tous les billets ont-ils une odeur qui s'apparente à l'érable? Veuillez me confirmer si c'est normal", ou encore "Le billet a perdu sa senteur d'érable, je vous recommande fortement d'augmenter l'intensité de l'odeur", peut-on lire dans ces échanges, publiés par le Huffington Post canadien.

Pour certains, le débat peut avoir des conséquences plus tragiques, comme cet internaute qui exige d’avoir le fin mot pour mettre un terme à une querelle de famille! La Banque du Canada a démenti formellement toute odeur imprégnée sur les billets, mais la légende urbaine persiste.

Le dessin représenterait une feuille d'érable... norvégienne

Outre l’odeur de sirop d’érable, les billets seraient également trop collants pour les usagers. D’autres reprochent le manque de parité hommes/femmes des représentations sur les billets.

Enfin, ultime scandale au pays du caribou, selon Radio-Canada, la feuille d’érable sur les billets de 20 dollars proviendrait d’une espèce norvégienne et non pas canadienne.

La Banque du Canada a rejeté en bloc toutes ces critiques et affirme que la représentation est "un amalgame artistique".

A LIRE AUSSI:

>> Le Canada recherche des bras

>> Les secrets de fabrication du nouveau billet de cinq euros

Audrey Dufour