BFM Business

Franck Riester: "il faut se préparer aux conséquences d'un no-deal" avec la Grande-Bretagne

Sur BFM Business, le ministre délégué en charge du commerce extérieur souligne ce mercredi que l'accord de Brexit "doit être respecté".

Les négociations entre l'Union européenne et la Grande-Bretagne au sujet des conditions d'application du Brexit sont à nouveau dans l'impasse. La tension est même encore montée d'un cran depuis que Londres a reconnu ce mardi vouloir revenir sur certains engagements pris à la sortie de l'Union européenne, en violation du droit international.

La perspective d'un no-deal est donc de plus en plus forte. Dans Good Morning Business, Franck Riester, le ministre délégué en charge du commerce extérieur dénonce "la stratégie de bluff" de Boris Johnson, le premier ministre britannique.

Le ministre prévient: "A partir du moment où il y a eu un accord de retrait, cet accord doit être satisfait, il doit être respecté. (...) Nous devons faire en sorte que le partenaire britannique respecte ses engagements".

Néanmoins, "Dans l'éventualité d'un no-deal, il faut absolument qu'on se prépare aux conséquences qui seront difficiles", a-t-il ajouté.

"Il y a tout un plan d'action, de préparation, de gestion des frontières, de contrôle des produits qui entrent dans l'Union. (...) Tout cela est en préparation.", ajoute le ministre.

L'enjeu sera aussi ser aussi "de travailler avec les entreprises en terme d'information (...) sur les conséquences du no-deal et même s'il y a un deal, les choses seront différentes, il y aura des contrôles, ça ne sera pas aussi fluide que ça l'est dans le marché unique. Donc préparons-nous".

Olivier Chicheportiche Journaliste BFM Business