BFM Business

Vueling supprime plus de 200 vols jeudi et vendredi

En raison d'une grève de ses pilotes, Vueling a décidé de supprimer plus de 200 vols les 3 et 4 mai 2018. (image d'illustration)

En raison d'une grève de ses pilotes, Vueling a décidé de supprimer plus de 200 vols les 3 et 4 mai 2018. (image d'illustration) - Jose Largo - AFP

En raison d'un préavis de grève déposé par ses pilotes, la compagnie aérienne espagnole supprime des centaines de vols, essentiellement ceux à destination et au départ de Barcelone, son principal hub.

La compagnie aérienne espagnole à bas coûts Vueling a annoncé mercredi sur son site internet la suppression de plus de 200 vols pour les journées de jeudi et vendredi en raison d'un nouveau préavis de grève de ses pilotes.

Selon la liste publiée sur la page de Vueling, filiale du groupe aérien IAG, 120 vols seront annulés jeudi et vendredi à cause de la grève. Ce qui correspond à la majorité des liaisons en partance ou à destination de Barcelone, principale plateforme de la compagnie.

"Quelque 87% des passagers ne seront pas affectés par la grève, les autres seront transférés" sur d'autres vols, a indiqué Vueling dans un communiqué, tout en regrettant la situation et en assurant sa volonté de négocier avec les salariés pour aboutir à une solution. 

Deuxième mouvement de grève en une semaine 

Le syndicat de pilotes SEPLA, qui a appelé à cette grève en pleine négociation d'une nouvelle convention collective, réclame une amélioration salariale et des garanties contractuelles en cas de transfert d'un employé vers l'une des bases de la compagnie à l'étranger, dont le nombre est appelé à croître dans les prochaines années. Pour les mêmes raisons, les pilotes de Vueling ont déjà arrêté le travail les 25 et 26 avril derniers, entraînant l'annulation de 246 vols.

"Les disparités salariales sont fortes, comparé à la concurrence. Selon les compagnies avec lesquelles on fait la comparaison, l'écart peut atteindre 50 à 60% notamment pour les salaires des nouveaux" employés, a indiqué le responsable syndical de Vueling, Juanma Redondo. Pour cette raison, souligne SEPLA, plus de 120 pilotes ont quitté la compagnie depuis janvier 2017. 

Vueling a transporté un nombre record de 29,5 millions de passagers en 2017, et dégagé un bénéfice annuel de 117,3 millions d'euros, en hausse de 239% par rapport à 2016.

A.M. avec AFP