BFM Business

Volkswagen va supprimer 3.000 postes en Allemagne

Le constructeur supprimerait 1 poste administratif sur 10 d'ici à 2017.

Le constructeur supprimerait 1 poste administratif sur 10 d'ici à 2017. - AFP-Odd-Andersen

"Le constructeur a l'intention de réduire ses effectifs administratifs d'ici à 2017. Il cherche à économiser, susceptible de devoir verser des amendes et obligations d'indemnisation après le trucage des tests antipollution."

Inquiétude chez les employés administratifs allemands de Volkswagen. Le constructeur automobile a décidé de supprimer 3.000 postes au sein de ses services administratifs en Allemagne dans le cadre de la chasse aux coûts engagée après l'éclatement du scandale des moteurs truqués, d’après l'agence DPA. Dans ces bureaux, cela représente un emploi sur dix. Cette réduction d’effectif serait menée d’ici à 2017.

Toutefois, en vertu de la garantie de l'emploi en vigueur, aucun licenciement n'est prévu, précise DPA. La suppression de postes, qui ne concerne pas les services de production, s'effectuera notamment à travers des cessations progressives d'activité ou des mesures de formation. La marque allemande va notamment diminuer le recours aux intérimaires.

Ces suppressions de postes seraient envisagées afin de réduire les coûts, alors que l’entreprise risque des amendes et obligations d’indemnisations pouvant atteindre des dizaines de milliards d'euros après le trucage des tests antipollution. En octobre, une estimation émanant des analystes de Crédit Suisse, chiffrait les pertes potentielles à entre 23 et 78 milliards d'euros pour le groupe.

A.R. avec AFP