BFM Business

Vol Air Algérie: pourquoi est-il si difficile de localiser l'avion?

Selon le ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius, l'avion d'Air Algérie se serait écrasé au Mali.

Selon le ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius, l'avion d'Air Algérie se serait écrasé au Mali. - -

De nos jours, il peut sembler inouï de ne pas parvenir à localiser un avion précisément sur la surface du globe. Cela nécessite de lourdes infrastructures, que certains pays ne peuvent se permettre de s'offrir.

Nouveau crash aérien. Un vol d'Air Algérie se serait selon toute probabilité écrasé dans le nord du Mali, selon le ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius. L'appareil appartenait à la compagnie espagnole Swiftair. 51 Français faisaient partie des passagers. Depuis que le contact avec l'avion a été rompu, de nombreux moyens ont été déployés pour localiser l'avion. Parmi eux, deux Mirage 2000.

Comment peut-on expliquer que de nos jours, on ne soit pas capable de savoir exactement où se situe un avion avec précision?

Tout dépend des infrastructures techniques présentes au sol du pays que vous survolez. Car en permanence, un avion envoie un signal pour préciser sa position exacte. Outre sa localisation, ce message automatique contient différents paramètres du vol comme l'altitude et la vitesse de croisière.

Des balises jalonnent le sol européen

En Europe par exemple, à tout moment les autorités savent localiser avec précision un avion grâce à un système de balise déployé au sol. Il permet de combler les zones d'ombres entre deux radars.

Mais ces infrastructures ont un coût. Des dépenses que certains pays en voie de développement ne peuvent pas se permettre. C'est le cas au Mali. Du coup, entre deux radars, les autorités ne reçoivent plus aucune information de l'appareil. C'est ce qui explique les grandes difficultés pour localiser l'appareil.

Mathieu Sevin