BFM Business

V40: oubliez les clichés sur Volvo

L'arrière de la V40 possède les codes des Volvo actuelles: hanches prononcées, feux verticaux avec de larges courbes.

L'arrière de la V40 possède les codes des Volvo actuelles: hanches prononcées, feux verticaux avec de larges courbes. - -

Avec la Volvo V40, la marque a gardé son ADN et modernisé tout le reste. Le spécialiste reconnu de la sécurité passive et des breaks familiaux peaufine un design toujours plus spectaculaire.

Vous vous souvenez des Volvo des années 70 et 80? Des voitures aux formes de grosse boîte à chaussures. Oui mais des voitures solides dans lesquelles on était en sécurité... pour l'époque. Et cette image a longtemps perduré mais elle ne suffisait plus pour vendre des voitures.

Les Allemands ont appris à faire aussi sûr et plus moderne pour le même prix. Alors Volvo a bien failli disparaître et ce sont les Chinois qui aujourd'hui sont à la barre. Eux ont imposé un design audacieux pour redonner de la personnalité à une marque restée trop frileuse en même temps que les ventes baissaient. Le talent des Chinois avec Volvo (comme les Indiens avec Range Rover ou Jaguar) est d'exploiter les caractéristiques qui ont fait l'histoire de la marque et de les cultiver.

Design audacieux

Cette aile arrière à la hanche prononcée est un clin d'oeil au passé de la marque.
Cette aile arrière à la hanche prononcée est un clin d'oeil au passé de la marque. © -

Jamais les Volvo n'avaient osé des formes aussi audacieuses. L'arrière avec des épaulements très prononcés n'a cessé de s'accentuer au fil des années jusqu'à devenir une signature évidente, comme si elle n'avait pas varié. En fait le dessin existait mais sous une forme timide.

Les nouveaux propriétaires du suédois ont fendu l'armure. Du coup, les Volvo sont devenues des voitures que l'on achète aussi parce qu'on les trouve belles. Et plus seulement parce que c'est un achat de père de famille responsable.

Du bois mat et foncé sur la console : ambiance chalet suédois!
Du bois mat et foncé sur la console : ambiance chalet suédois! © -

L'intérieur aussi joue la carte de la séduction. La console centrale avec ses placages de bois mat et foncé rappelle l'intérieur d'un chalet. Les sièges sont ici dans un cuir clair. Manque juste un feu de cheminée et une peau de bête pour s'imaginer en Suède.

La finition est de bon niveau, les ajustements sont fins et précis, les matières douces au toucher. Les touches de couleur aluminium apportent de la modernité. Il n'y a pas trop de boutons et tout est bien rangé. Bref, il se dégage une atmosphère d'intérieur élégant et lumineux. Un sentiment de clarté renforcé par le toit vitré. Seuls quelques plastiques auraient gagné à être moins rigides pour apparaître plus luxueux.

Le tableau de bord offre des possibilités de personnalisation étendues.
Le tableau de bord offre des possibilités de personnalisation étendues. © -

L'électronique permet de personnaliser chaque voiture. Ainsi, on peut choisir le design de son compteur entre trois thèmes. Le Sport transforme l'écran central en compte-tour avec une dominante rouge pour évoquer la performance. Avec le mode Eco, le même écran devient le compteur de vitesse, toujours avec des aiguilles virtuelles. Et le mode Elégance présente un graphisme plus classique.

Rien qu'en appuyant sur un bouton, on a potentiellement trois ambiances différentes, histoire de rompre la monotonie. On atteint le summum de la personnalisation avec la possibilité de choisir la couleur de l'éclairage d'ambiance (la plafonnier) dans un nuancier de six couleurs du blanc cru à la lumière ambrée en passant par le vert et le rouge!

Vous ferez mieux de choisir votre personnalisation en récupérant les clés de votre nouvelle voiture car vous ne reviendrez sûrement pas souvent sur ces réglages...

Un levier de vitesses rétro-éclairé avec des inscriptions en 3D, c'est inédit!
Un levier de vitesses rétro-éclairé avec des inscriptions en 3D, c'est inédit! © -

Le levier de vitesse est éclairé avec un effet 3D, c'est inédit! Mais c'est en démarrant que l'on découvre vraiment la personnalité de la voiture. Les débattements de boîte sont très réduits d'un rapport à l'autre et comme le levier est court, il est très agréable de changer de vitesse. Mais c'est après que le tableau se gâte...

Comportement trop réservé

La planche de bord aux formes harmonieuses et à la finition soignée.
La planche de bord aux formes harmonieuses et à la finition soignée. © -

Car la voiture qui fait preuve de tant de personnalité à l'arrêt en manque beaucoup en roulant. Le moteur essayé, un 1.6l essence de 120 chevaux, ne manque pourtant pas de puissance mais la montée dans les tours est trop linéaire et le comportement de la voiture pataud. C'est comme si elle voulait couper court à toute envie de conduire pour le plaisir.

Elle nous fait comprendre qu'elle veut rouler calmement et en sécurité, on n'est pas là pour éprouver des émotions dans la précision de la direction, dans le dynamisme avec les changements d'assiette en virage. Je ne parle pas là d'allure déraisonnable mais juste de plaisir de conduire, de sentir que la voiture est un prolongement de ses mains et de ses pieds. On ne ressent là aucune de ces sensations.

Machine à rouler

L'avant n'est pas le plus original mais n'a plus rien à voir avec les anciennes Volvo.
L'avant n'est pas le plus original mais n'a plus rien à voir avec les anciennes Volvo. © -

Tout le monde ne recherche pas les émotions au volant et la Volvo V40 est donc une bonne voiture pour qui cherche un modèle original, beau et bien fini. La forme de break a en outre l'avantage d'être pratique. Mais il ne faut pas s'y tromper, la V40 n'est pas une déménageuse. Il faut davantage l'envisager comme une 5 portes que comme un break car la priorité à l'esthétique a forcément réduit le volume intérieur et la capacité de chargement.

Enfin la légende Volvo est sauve: elle remplira parfaitement son rôle pour les familles qui veulent l'utiliser quotidiennement en ville ou à la campagne, le labrador ou les vélos seront à leur aise à l'arrière et la famille voyagera en sécurité et confortablement. C'est déjà une belle promesse.

Le coup de jeune imposé à Volvo a sauvé la marque. C'est ce qui a manqué à Saab. Et une marque qui continue à vivre, cela réjouit forcément les amoureux de l'automobile.

|||

Bravo!

- esthétique

- facilité de conduite

- finition

Dommage...

- plaisir de conduire

- volume de chargement

Cédric Faiche