BFM Business

Une low cost indienne instaure des zones sans enfants dans ses avions

IndiGo propose des zones interdites aux enfants dans ses avions.

IndiGo propose des zones interdites aux enfants dans ses avions. - Raveendran - AFP

IndiGo, l'une des plus grosses compagnies indiennes, va interdire une partie de ses sièges aux passagers de moins de 12 ans. Les rangs concernés pourront être réservés, moyennant finances, par les amateurs de quiétude.

IndiGo veille au confort de ses passagers. Et pour ce poids-lourd de transport aérien en Inde, cela passe par le silence. C'est pourquoi cette compagnie low cost a décidé de créer des zones sans enfants dans ses avions.

Les rangées 1 à 4 et 11 à 14 seront dorénavant des "zones de silence" où les sièges seront prioritairement affectés à des passagers de plus de 12 ans. Dans un communiqué, la compagnie aérienne précise que "ces zones ont été imaginées pour des voyageurs d'affaires qui ont besoin de calme pour travailler". Évidemment, la tranquillité n'est pas gratuite. La compagnie à bas coûts précise que ces sièges font l'objet d'une facturation supplémentaire.

-
- © -

IndiGo n'est pas la première compagnie à mettre en place ces zones sans enfants. Le site Traveller rappelle qu'en 2013, Scoot avait banni les enfants de moins de 12 ans de la zone située derrière la "business class" où l'espace pour les jambes est plus grand. Cette année, AirAsia X et Malaysia Airlines ont carrément interdit les enfants en première classe.

Si les voyageurs fréquents apprécient certainement de pouvoir disposer de zones de tranquillité, d'autres s'inquiètent. Sur les réseaux sociaux, certains se demandent où cette discrimination va s'arrêter.

Diane Lacaze