BFM Business

Un nouveau rappel coûteux en vue pour Volkswagen

Volkswagen aurait provisionné 400 millions d'euros

Volkswagen aurait provisionné 400 millions d'euros - Sajjad Hussan - AFP

Selon die Welt am Sonntag, le groupe allemand aurait provisionné 400 millions d'euros pour faire face à un rappel de 850.000 véhicules qui souffrent d'un défaut d'airbag.

Volkswagen se prépare à faire face à une ardoise importante. Selon les informations du journal die Welt am Sonntag, le géant allemand déjà embourbé dans le scandale des moteurs truqués aurait provisionné pas moins de 400 millions d'euros pour faire face à un autre impair.

Cet argent servirait à financer le rappel aux États-Unis de 850.000 véhicules souffrant d'un défaut d'airbag conçu par le japonais Takata, explique l'hebdomadaire allemand dont les informations sont rapportées par Reuters.

Toujours selon die Welt Am Sonntag, Volkswagen doit également faire face aux pressions de l'agence américaine pour l'environnement (EPA) qui demande au constructeur de produire des véhicules électriques sur le sol américain. L'agence exige plus précisément que VW fabrique ces automobiles dans son usine de Chattanooga et, accessoirement, que le groupe participe à la construction d'un réseau de batteries de recharge pour véhicule électrique.

J.M.