BFM Business

Toyota lève le pied sur l’électrique pour miser sur l’hybride

Toyota ne compte plus qu'écouler une centaine d'exemplaires de sa petite citadine électrique iQ.

Toyota ne compte plus qu'écouler une centaine d'exemplaires de sa petite citadine électrique iQ. - -

Le constructeur renonce à la commercialisation massive d'une version électrique de la petite iQ. Le Nippon préfère se concentrer sur son savoir-faire en mettant un coup d'accélérateur sur la technologie hybride.

La mobilité électrique ne répond pas aux attentes des automobilistes, Toyota en est certain. La voiture électrique sera une réelle alternative quand les problèmes d'autonomie et de coût seront réglés. Le groupe revoit donc sérieusement ses objectifs à la baisse.

Il a annoncé, ce lundi 24 septembre, compter écouler une centaine d’exemplaires de la petite eQ, la version électrique de la citadine iQ, au Japon et aux Etats-Unis. Bien loin des objectifs de milliers de ventes annuelles affichés en 2010.

25 nouveaux modèles d'ici 2015

En attendant, Toyota va mettre en avant sa technologie hybride. Le groupe,leader incontesté sur ce créneau, prévoit de proposer 21 nouveaux modèles fonctionnant à l'essence et à l'électricité. Après la Prius, l'Auris et la petite Yaris.

Il s'agit de doter tous les segments de la gamme d'une version hybride. L'idée, d'ici 2015, est de décliner une version hybride par segment. Dans le même temps Toyota annonce la création de plusieurs modèles spécifiques.

Mathieu Sévin