BFM Business

Tesla va bien pouvoir construire son usine en Chine

Elon Musk, fondateur de Tesla.

Elon Musk, fondateur de Tesla. - Eric Piermont - AFP

Elon Musk a confirmé que son groupe avait trouvé un accord avec les autorités chinoises. La production de voitures devrait démarrer dans trois ans.

Elon Musk, le patron fondateur de Tesla, a confirmé que le groupe avait trouvé un accord avec les autorités chinoises pour construire une usine de production à Shanghai. "L'usine chinoise vise un démarrage de la production dans environ trois ans et elle desservira le marché chinois et peut-être d'autres pays de la région et l'intention est d'y produire le Model 3", a déclaré Elon Musk, lors d'une conférence téléphonique de présentation des résultats trimestriels.

"Nous y produirons également les Model S et Model X mais l'idée est vraiment d'y construire principalement le Model 3 pour le marché local et c'est le seul moyen de rendre cette voiture abordable en Chine", a-t-il ajouté.

Taxe d'importation chinoise de 25%

La presse américaine avait rapporté récemment que Tesla avait obtenu des autorités de Shanghai de pouvoir s'installer dans la zone de libre-échange de la ville mais sa production sera toujours sujette à une taxe d'importation chinoise de 25%. Interrogé à l'époque par l'AFP, le groupe, qui commercialise actuellement trois modèles - Model S, Model X, deux voitures haut de gamme, et le Model 3, milieu de gamme - n'avait pas fait de commentaire.

La Chine pousse au développement des véhicules électriques. Pékin a récemment confirmé qu'il imposerait à partir de 2019 aux constructeurs des quotas de ventes de "voitures propres". Les groupes automobiles étrangers se précipitent pour créer des filiales communes avec des constructeurs chinois afin de doper leur production sur ce créneau.

D. L. avec AFP