BFM Business

Tesla récupère son nom de domaine, ce qui en dit long sur ses ambitions

-

- - Tesla

Le patron de Tesla a annoncé sur Twitter être désormais propriétaire du site Tesla.com qu'il convoitait depuis plusieurs années. À l'avenir, Tesla Motors pourrait n'être qu'une division d'une entité bien plus grande.

Personne ne l'appelle comme cela, mais le véritable nom de Tesla est en fait Tesla Motors. D'ailleurs le site internet de la marque de voitures électriques est bien Teslamotors.com. Mais cela pourrait bientôt changer. Elon Musk, le patron du constructeur automobile, vient d'annoncer sur Twitter qu'il venait de récupérer le nom de domaine Tesla.com qu'il convoitait depuis 2005. Car ce site ne lui appartenait pas. C'est un certain Stuart Grossman, ingénieur dans la Silicon Valley, qui en était le propriétaire et qui l'avait déposé afin de consacrer une page au génial inventeur Nikola Tesla

Mais après un bras de fer de 11 ans avec Elon Musk, Grossman a accepté de céder son précieux nom de domaine. Pour une somme qui n'a pas été communiquée. Aujourd'hui, l'adresse Tesla.com renvoie directement sur le site du constructeur automobile.

Cet empressement de Musk à récupérer Tesla.com démontre autre chose. Son groupe a clairement l'intention de ne pas se cantonner à la seule production d'automobiles. Il a notamment lancé l'année dernière une batterie pour la maison alimentée par des panneaux solaires de la société Solar City qui aussi propriété de Musk. Sans compter que ce dernier ne cache pas son intérêt pour les avions électriques. Dans une interview récente, il évoquait un projet de "jet électrique supersonique à décollage vertical".

Tesla comme Apple en 2007?

Bref le sérial-entrepreneur entend bien créer un éco-système complet autour de l'électricité et des énergies renouvelables dont Tesla pourrait être à terme la marque ombrelle. Tesla Motors ne serait alors que la branche automobile de cette entité bien plus large. A l'image de Google qui n'est plus que l'activité moteur de recherche du groupe Alphabet.

D'ailleurs, Elon Musk avait évoqué l'idée de changer le nom de la société lors d'une conférence de presse en 2015 en ôtant le mot Motors trop connoté "automobile". 

Une démarche qui n'est pas sans rappeler Apple. La firme s'est officiellement dénommée Apple Computer jusqu'en janvier 2007. C'est le 9 janvier de cette année-là que la firme de Steve Jobs a ôté le "Computer" de son nom de marque, soit le jour même de la présentation de l'iPhone au monde. Le patron-fondateur estimant que l'ordinateur ne serait plus à terme qu'une petite partie de son activité. L'avenir a montré qu'il a eu du nez ce jour-là...

Frédéric Bianchi