BFM Business

Tesla model 3, meilleure vente européenne de sa catégorie devant Mercedes et BMW

-

- - Tesla

La berline moyenne de Tesla voit ses ventes exploser sur le mois de février en Europe, sur l'électrique comme sur certains segments premium.

Un vrai tour de force ! Même si la déferlante était prévisible pour la nouvelle Model 3 de Tesla, les chiffres du cabinet Jato Dynamics sont impressionnants. Avec 3.630 ventes au compteur sur le seul mois de février en Europe, elle y devient la voiture électrique la plus vendue, dépassant largement la Renault Zoe (2.888 exemplaires) et la Nissan Leaf (2.359).

« Le mois de février aura été particulièrement significatif pour la Tesla Model 3, car c'est le premier mois où elle aura été disponible à la vente partout (excepté au Royaume-Uni) » remarque le cabinet Jato. Une croissance spectaculaire, qui confirme la montée en puissance entamée l'année dernière, après des mois de difficultés de production. L'effet de goulot d'étranglement étant désormais terminé, la Tesla Model 3 monte en puissance, et elle aura été d'ailleurs la voiture électrique la plus vendue dans le monde sur l'année 2018.

Percée très nette sur le haut de gamme

L'accélération de sa production lui garantit un début d'année toujours extrêmement porteur, tant il y a pour l'instant peu de rivaux sur le marché, les modèles réellement en concurrence n'arrivant qu'en fin de cette année ou début d'année prochaine, comme le très attendu Audi E-Tron.

Mais là où Tesla fait encore plus fort en Europe, c'est que sa Model 3 arrive directement en tête en février du segment des berlines moyennes premium, toutes motorisations confondues ! Catégorie où elle surpasse les Mercedes Classe C, Audi A4 et BMW Série 3, avec une part de marché de 31%. Phénomène très intéressant, car il installe véritablement la nouvelle venue de chez Tesla dans le segment haut de gamme, qui lui était destiné. Une prouesse qui n'était pas si évidente au départ, puisque la Model 3 est née avant tout pour être un véhicule plus abordable (aux alentours des 50.000 euros) que la grande berline Model S. 

Dynamique toujours forte

« Généralement un modèle de ce genre met 4 ou 5 mois à percer. Il y a un véritable effet Tesla qui s'explique par l'effet de fin de congestion, après leurs soucis de production, mais au-delà de ce facteur la performance est réellement spectaculaire », remarque un analyste du secteur auto.

Des débuts brillants, et sans doute encore quelques mois de croissance supplémentaires à prévoir. Pour la suite, tout dépendra de la capacité de la concurrence à réagir. « Les SUV Jaguar I-Pace et l'Audi E-Tron seront les principaux rivaux dans un premier temps » dit Felipe Munoz, de Jato Dynamics. 

Manque de concurrence... pour le moment

« La seule véritable berline électrique qui constituera une vraie concurrence parfaite sera la Volvo Polestar, en 2020. D'ici là, la Tesla a le champ libre pour s'installer sur le segment, surtout qu'elle offre une vraie qualité haut de gamme, un excellent niveau technologique, le tout pour un tarif relativement serré », ajoute-t'il.

L'autre enjeu, pour Tesla cette fois, sera de garantir le niveau de production et d'expédition actuel sans nouvel à-coup. Mais si le rythme se poursuit, le constructeur américain pourrait en l'espace de quelques années battre tous les records de ventes en termes de modèles électriques. Le Best-Seller mondial absolu restant la Nissan Leaf, qui vient de dépasser les 400.000 exemplaires en 8 ans. La Tesla 3 en est déjà à quasiment à 150.000, en un peu plus d'une année de production seulement...