BFM Business

STX Europe est à vendre

Les chantiers navals STX de Saint-Nazaire sont désormais officiellement à vendre.

Les chantiers navals STX de Saint-Nazaire sont désormais officiellement à vendre. - -

La banque coréenne KDB, actionnaire principale des chantiers navals STX, a annoncé aux syndicats son intention de ventre ses filiales européennes, a-t-on appris ce vendredi 23 mai.

Même si ses intentions étaient connues depuis quelques mois, c'est désormais officiel: la banque coréenne KDB, actionnaire principal des chantiers navals STX, a formalisé son intention de vendre ses filiales européennes. C'est ce qu'on fait savoir les représentants syndicaux de STX France à Saint-Nazaire (Loire-Atlantique), ce vendredi 23 mai.

"La direction a informé jeudi le comité d'entreprise qu'une plaquette avait été réalisée pour démarcher les investisseurs", a déclaré à l'AFP Christophe Morel, délégué syndical CFDT. KDB avait annoncé en fin d'année dernière vouloir revendre ses filiales européennes afin d'obtenir des liquidités.

La France a un droit de veto

"Cela ne change pas grand chose pour l'instant. Cette plaquette montre simplement que KDB chercher à se donner les moyens de vendre", a-t-il ajouté.

STX France n'a pas souhaité commenter cette information, son directeur de la communication, Christophe Mabit, soulignant qu'"il n'y a pas d'expression de la direction de STX sur ce sujet".
En pratique, une éventuelle vente "peut mettre énormément de temps et ne jamais aboutir", a souligné Christophe Morel.

L'Etat français est actionnaire à 33,3% de STX France et dispose d'un droit de veto. La société est détenue à 66,6% par le finlandais STX Europe, lui-même filiale du sud-coréen STX.

Y. D .avec AFP