BFM Business

SNCF: L'Unsa "travaille à sortir proprement du conflit"

(image d'illustration)

(image d'illustration) - Jacques Demarthon - AFP

L'Unsa-ferroviaire est sortie vendredi "d'une réunion de travail intéressante" avec la ministre des Transports, Élisabeth Borne, sur le projet gouvernemental de réforme ferroviaire, mais "continue la mobilisation".

"Nos projets d'amendements ont été reçus et étudiés à la loupe. Maintenant, on est dans une phase de travail" qui "va se poursuivre tout le week-end parce que le calendrier est un peu serré", a déclaré Roger Dillenseger, secrétaire général de l'Unsa ferroviaire, à l'issue de sa rencontre avec la ministre des Transports. 

"On va avoir un échange rapide avec la ministre en début de semaine prochaine pour nous préciser" ce qui sera "retenu de nos propositions avant le Sénat", a-t-il ajouté. L'Unsa ferroviaire "travaille dans un esprit constructif mais tout en maintenant la mobilisation" par la grève, car cette "pression qu'on met sur le ministère, c'est un des leviers pour faire bouger les choses", a relevé Roger Dillenseger.

"On est là pour faire avancer le dossier" 

"On travaille à sortir proprement du conflit avec des garanties à la sortie", a-t-il résumé. "Il faudra mesurer les résultats, sur le terrain, mesurer pragmatiquement ce qui va être retenu, voir la transcription réelle" dans les amendements qui arriveront au Sénat et "ce qui va être pris en compte" par les sénateurs.

Les amendements doivent être déposés "le 15 mai ou juste après", a-t-il dit. Le projet de loi doit être examiné en commission à partir du 23 mai et dans l'hémicycle du sénat à partir du 29. 

Son syndicat "s'inscrit dans la stratégie d'une politique contractuelle qui nécessite des échanges, du travail. On est là pour faire avancer le dossier, pérenniser le système ferroviaire, le statut social du groupe public ferroviaire" et "pour aller positivement dans cette réforme, pour la transformer en une réforme efficace", a expliqué Roger Dillenseger.

A.M. avec AFP