BFM Business

Retard ou annulation des vols: les droits d'indemnisation des passagers français ont explosé

Selon AirHelp, ce phénomène est dû à plusieurs facteurs, dont la hausse du prix du billet.

Selon AirHelp, ce phénomène est dû à plusieurs facteurs, dont la hausse du prix du billet. - STEPHANE DE SAKUTIN / AFP

Plus d'un millions de passagers français ont subi un retard, une annulation ou une grève d'une compagnie aérienne sur les six premiers mois de 2018. Leurs droits d'indemnisation se chiffrent à 354 millions d'euros.

Plus d'un millions de passagers français ont subi un retard, une annulation ou une grève d'une compagnie aérienne, rien que sur le premier semestre de cette année. Leur nombre a littéralement explosé par rapport à l'année passée, à en croire les calculs de la plateforme américaine AirHelp, dévoilés par Les Echos. En 2017 à la même période, ils n'étaient "que" 420.000, soit tout de même près de 2,5 fois moins.

Si tous demandent et parviennent à être indemnisés, cela coûterait un total de 354 millions d'euros, contre 150 millions l'année précédente à la même époque.

Cette hausse spectaculaire n'est pas circonscrite à la France. Au niveau mondial, 4,49 millions de passagers ont droit à 1,9 milliard d'euros d'indemnités sur le premier semestre 2018, soit près de 500 millions de plus (+26%) que l'année précédente à la même période.

Selon AirHelp, ce phénomène est dû à la fois à la hausse des prix des billets, la pénurie internationale de pilotes, de la taille des aéroports et des grève, comme celle d'Air France, mais aussi des contrôleurs aériens.

J.-C.C.