BFM Business

Rafale: Le Drian en Inde pour conclure?

La vente des Rafale à l'Inde est un feuilleton qui dure depuis près de cinq ans

La vente des Rafale à l'Inde est un feuilleton qui dure depuis près de cinq ans - ECPAD - AFP

D'ici la fin de semaine, le ministre de la Défense se rend à New Delhi où il devrait finaliser le contrat de vente de 36 avions Rafale. La presse indienne évoque un montant de 7,87 milliards d'euros.

Jean-Yves Le Drian va-t-il enfin mettre un point final a un feuilleton qui dure depuis presque cinq ans? Le ministre français de la Défense devrait se rendre à New Delhi en seconde partie de semaine, où le contrat du Rafale semble enfin aboutir. C'est ce qu'a indiqué à l'AFP un responsable du ministère indien de la Défense.

Selon l'agence Press Trust of India, Jean-Yves Le Drian arriverait jeudi 22 septembre au soir à New Delhi en compagnie des PDG de Dassault Aviation, Thalès et MBDA pour finaliser l'accord intergouvernemental actant l'achat de 36 avions Rafale à la France par New Delhi.

Le contrat devrait obtenir le feu vert définitif du gouvernement indien mercredi à l'occasion d'une réunion du comité de sécurité du cabinet du gouvernement de Narendra Modi.

Un montant de 7,87 milliards d'euros

La date de la visite de Jean-Yves Le Drian "n'est pas encore confirmée mais elle est à notre programme", a déclaré à l'AFP un responsable indien sous couvert d'anonymat. Le comité de sécurité, ultime étape de ce marathon commercial, "se tiendra bien mercredi", a-t-il aussi réaffirmé.

Contactés par l'AFP, le ministère français de la Défense, l'ambassade de France à New Delhi et l'avionneur Dassault n'ont pas souhaité s'exprimer.

La prudence reste de mise dans ce dossier aux allures d'interminable feuilleton. Par le passé, la proximité de la finalisation de l'accord a été maintes fois prématurément annoncée.

Le montant exact que déboursera l'Inde pour acquérir les 36 avions de chasse n'a pas encore été publiquement dévoilé. Mais selon la presse indienne ces derniers jours, ce chiffre se situerait à 7,87 milliards d'euros.

J.M. avec AFP