BFM Business

Racheté par Intel, Mobileye devient le groupe de high tech le mieux valorisé d'Israël

Intel rachète Mobileye

Intel rachète Mobileye - CHRISTOF STACHE / AFP

Le géant américain a mis 15 milliards de dollars sur la table pour s'offrir Mobileye. Objectif: s'imposer comme un acteur clé du marché des voitures autonomes.

Un pas de plus en faveur du développement de la voiture autonome. Le géant américain des semi-conducteurs Intel a annoncé ce lundi dans un communiqué avoir racheté Mobileye, une société israélienne spécialisée dans des systèmes anti-collisions et d'assistance à la conduite, pour plus de 15 milliards de dollars.

Il s'agit d'un montant record pour la reprise d'une société israélienne de haute technologie par un partenaire étranger. Créée en 1999 et basée à Jérusalem, Mobileye est spécialisée dans la vision artificielle appliquée à l'automobile. La société a conclu de nombreux accords avec des constructeurs, dont un partenariat stratégique sur le traitement d'image en temps réel avec Volkswagen.

L'opération de ce lundi s'élève à un montant "approximatif" de 15,3 milliards de dollars (14,3 milliards d'euros), a précisé Intel. Pour comparaison, le laboratoire pharmaceutique Teva, l'un des champions de l'industrie israélienne, vaut, en Bourse, un peu plus de 33,3 milliards de dollars. Cette acquisition doit permettre "d'accélérer l'innovation pour l'industrie automobile et positionner Intel comme un fournisseur leader de technologie sur le marché des véhicules hautement ou totalement autonomes", en allusion aux automobiles roulant sans conducteur.

Un marché de plus de 70 milliards de dollars d'ici 2030

Intel estime que l'ensemble des systèmes de données et des services sur ce secteur devrait représenter un marché dépassant les 70 milliards de dollars en 2030. Le constructeur allemand BMW prévoit de son côté de mettre une flotte de test de 40 véhicules autonomes sur les routes d'ici le deuxième semestre 2017, dans le cadre de l'alliance qu'il avait annoncée l'été dernier avec Intel et Mobileye.

Mobileye avait aussi annoncé il y a quelques mois une autre alliance, avec Delphi, un équipementier automobile basé en Angleterre. Leur objectif: développer un système de conduite autonome qui serait mis à la disposition des constructeurs dès 2019.

Intel est très bien implanté en Israël depuis l'ouverture à Jaffa en 1974 de son premier centre de développement. En avril 2014, le groupe a annoncé un investissement de 4,1 milliards d'euros pour moderniser son usine de microprocesseurs à Kiryat Gat, dans le sud de l'État hébreu.

P.L avec AFP