BFM Business

PSA: les syndicats valident l'accord

L'accord était négocié depuis mai.

L'accord était négocié depuis mai. - Sébastien Bozon - AFP

L'accord social était négocié depuis mai. Les syndicats l'auraient enfin validé.

PSA a obtenu le feu vert majoritaire de quatre syndicats pour son nouvel accord social. Ce dernier était négocié depuis mai et il va succéder à l'accord de compétitivité conclu pour trois ans en 2013, a-t-on appris de sources syndicales.

Les quatre syndicats signataires, FO, la CFE-CGC, la CFTC et le SIA représentent à eux quatre 63,2% des voix aux élections professionnelles. La signature de l'accord est prévue vendredi, a confirmé à l'AFP la direction de PSA.

La séance de signature de cet accord intitulé "Construire ensemble l'avenir du Groupe: un Nouvel Elan pour la Croissance" est prévue vendredi, a confirmé à l'AFP la direction de PSA. La CGT, deuxième syndicat du groupe automobile derrière FO, a déjà fait savoir qu'elle ne signerait pas. La CFDT fera connaître sa position vendredi, selon sa numéro un, Christine Virassamy.

1.000 embauches en CDI

"Certaines sections CFDT étaient en attente" de la confirmation des 1.000 embauches prévues et "d'autres sections avaient encore besoin de consulter leurs militants. C'est pourquoi nous avons laissé jusqu'à demain (vendredi) 12H00" pour se positionner, a expliqué Christine Virassamy. 

Cet accord prévoit notamment 1.000 embauches en CDI sur la période 2017-2019, une condition "incontournable" pour Christian Lafaye, représentant de FO. Le premier constructeur automobile français garantit le maintien d'un million de véhicules produits en France en moyenne sur les trois prochaines années, et le lancement de nouveaux modèles sur 2016-2019. 

En contrepartie, le groupe veut flexibiliser l'organisation du travail, notamment de nuit. L'accord n'apporte pas de garanties formelles sur le maintien des sites du groupe en France, mais la direction estime que les volumes de production sont un gage suffisant. 

D. L. avec AFP