BFM Business

Prime écolo: Skoda emboîte le pas à Volkswagen

Skoda offre une prime à la casse pour les vieux diesels, contre l'achat d'une berline neuve.

Skoda offre une prime à la casse pour les vieux diesels, contre l'achat d'une berline neuve. - Skoda

Comme sa maison-mère, la marque tchèque propose à son tour une prime pour la mise au rebut d’un vieux diesel, et l’achat d’un véhicule neuf.

Le constructeur tchèque Skoda, propriété du groupe allemand Volkswagen, propose désormais une prime pour la reprise et la mise à la casse d’un vieux véhicule diesel, et l’achat d’une voiture neuve. Les conditions de l’EcoPrime Skoda sont cependant beaucoup moins généreuses que celles de la prime Volkswagen.

Seulement quatre modèles

Pour bénéficier de la prime, le futur propriétaire d’une Skoda doit en effet mettre au rebut une voiture diesel de norme Euro 1 à 4 de plus de 10 ans (soit immatriculé entre 1993 et 2007). Il faut ensuite acquérir une nouvelle Skoda, essence ou diesel, de norme Euro 6.

Mais Skoda limite son offre à 4 véhicules, là où Volkswagen propose la prime sur l’ensemble de ses modèles, même les derniers sortis comme la nouvelle Polo. Seules les berlines de la gamme sont concernées chez Skoda: la compacte Fabia, la berline familiale compacte Rapid Spaceback, la berline Octavia et la grande Superb.

Pas de prime pour les SUV

Modèles phares actuellement, les SUV ne sont pas concernés: pas de prime donc sur les nouveaux Karoq ou Kodiaq. Le montant maximum de la prime est limité à 5000 euros, contre 10.000 chez Volkswagen. Par exemple, sur une berline Superb, 1.4 TSI de 125 chevaux, le prix passe de 24.250 euros à 19.250 euros.

En France, les modèles les plus vendus de la marque tchèque se nomment depuis le début de l'année Fabia (3000 euros de prime) et Octavia (4000 euros). La prime Skoda court jusqu’au 28 décembre. Elle s'achèvera ainsi avant l'entrée en vigueur de la prime à la conversion mise en place par le gouvernement.

Pauline Ducamp