BFM Business

Première apparition pour le C919, le rival chinois du B737 et de l'A320

Comac présente son C919.

Comac présente son C919. - STR- AFP

Le groupe chinois Comac a présenté son premier avion de ligne fraîchement sorti de son usine de Shanghai. Le concurrent d'Airbus et de Boeing a déjà engrangé plus de 500 commandes.

Après le A d'Airbus et le B de Boeing, il va falloir s'habituer au C de Comac. La compagnie aéronautique chinoise Comac a présenté son avion de ligne C919, un appareil à fuselage étroit qui doit venir concurrencer le Boeing B737 et l'Airbus A320.

La télévision publique chinoise a diffusé des images de l'avion sortant des chaînes d'assemblage de la Commercial Aircraft Corp of China à Shanghai. Dans un communiqué, le groupe aéronautique public dit avoir d'ores et déjà reçu 517 commandes, émanant pour l'essentiel de compagnies aériennes chinoises.

De nombreux reports

Le président de la Comac, Jin Zhuanglong, a déclaré que les tests au sol de plusieurs systèmes équipant le C919, dont ses instruments de contrôle en vol, débuteraient prochainement et a ajouté que le vol inaugural aurait lieu l'année prochaine.

Le programme C919 a connu plusieurs reports. En mai, des sources proches du projet avaient expliqué à Reuters que le processus d'assemblage final avait pris du retard. De même source, on précisait alors que le vol inaugural, initialement programmé d'ici la fin de l'année, aurait lieu au cours du premier semestre 2016 et que les premières livraisons, qui devaient intervenir en 2018, étaient repoussées, peut-être jusqu'à 2020.

D. L. avec Reuters