BFM Business

Pour son avenir, BMW mise sur les talents de la French Tech

Trois start-up, Nexyad, Oridao et Sentryo, ont été récompensées lors de la finale qui opposait une vingtaine d’entreprises.

Trois start-up, Nexyad, Oridao et Sentryo, ont été récompensées lors de la finale qui opposait une vingtaine d’entreprises. - Christof Stach - AFP

"L’avenir de BMW passera peut-être par l’innovation française. C'est en tout cas l'avis du constructeur qui a organisé en France pour son centenaire un concours de start-up, qui a mis à l’honneur trois futures pépites de la mobilité."

Cette année, BMW fête son centenaire et réfléchit déjà à la manière d’aborder le prochain siècle. Dans cet avenir, le groupe allemand met l’innovation française à l’honneur avec le BMW Tech Date, un concours dédié aux start-up françaises.

Trois jeunes pousses (Nexyad, Oridao et Sentryo) ont été récompensées. Lors de la finale, qui opposait une vingtaine d’entreprises, elles ont "pitché" devant des personnalités de la nouvelle économie liée à la mobilité.

Nexyad a créé SafetyNex, un logiciel d'estimation embarquée du risque de conduite. Oridao a développé Radiobus, une technologie de mise en réseau instantanée des véhicules avec des objets connectés. Enfin, Sentryo a mis au point CyberVision, une solution de cybersécurité pour l'internet industriel.

Ces lauréats seront invités à Munich par BMW Group pendant une semaine. Elles y rencontreront les équipes techniques et R&D de BMW Group et du centre d’innovation du BMW Startup Garage. Elles auront aussi une place sur le stand du groupe lors du Mondial de l'Automobile, qui se tiendra en octobre à Paris.

P.S.