BFM Business

Pour les nouveaux clients Tesla, les superchargeurs gratuits c'est fini

Les nouveaux clients Tesla disposeront chaque année d'un crédit de 400 kWh offerts.

Les nouveaux clients Tesla disposeront chaque année d'un crédit de 400 kWh offerts. - Tesla

Tesla a confirmé que l'accès à son réseau de chargeurs rapides ne serait plus offert à ses nouveaux utilisateurs à partir du 1er janvier 2017. Ces derniers disposeront d'un crédit annuel de 400 kWh et devront payer au-delà. Une évolution attendue depuis l’annonce de la Model 3 à prix abordable.

Les superchargeurs gratuits, c’est fini. Tesla a annoncé lundi que son réseau de chargeurs rapides, accessibles uniquement à ses utilisateurs, ne serait plus en accès illimité pour les nouveaux clients.

400 kWh de crédits de recharge chaque année

"Pour toutes les Tesla commandées après le 1er janvier 2017, 400 kWh de crédits Superchargeur (environ 1600 kilomètres) seront alloués annuellement afin de permettre aux propriétaires de profiter du réseau gratuitement quand ils effectuent de longs trajets. Après cela, une légère contribution sera demandée à chaque utilisation d’un Superchargeur. Elle sera facturée au fur et à mesure et coûtera toujours moins cher qu’un plein d’un véhicule thermique équivalent. Tous les véhicules seront livrés avec les équipements nécessaires à la Supercharge de série", explique Tesla dans son communiqué.

Pas une source directe de profit pour Tesla

La marque américaine de véhicules 100% électriques précise que les détails sur ce nouveau mode de fonctionnement seront donnés un peu plus tard dans l’année, ajoutant que le tarif de la recharge pourrait fluctuer au cours du temps et des régions en fonction du prix de l’électricité. Alors qu’Elon Musk avait un temps émis la possibilité d’ouvrir son réseau à d’autres marques (pour le moment seuls les possesseurs de véhicules Tesla peuvent l’utiliser) le groupe californien rappelle toutefois qu’il ne compte pas faire de son service de recharge une source de profits. Autrement dit, les revenus que dégageraient potentiellement les superchargeurs ne compenseront pas le montant de l’investissement et du coût de l’énergie supporté par Tesla.

Tesla justifie sa démarche par sa volonté de proposer à l’origine une solution de charge rapide pour effectuer de longs trajets de temps en temps. Or, certains professionnels, comme des VTC ou taxis, l’utiliseraient comme une solution de recharge permanente et donc gratuite. Une utilisation non recommandée par Tesla car effectuer régulièrement ces charges rapides dégraderait davantage la batterie, mais la marque n’a pas mis en place de procédure limitant le recours aux superchargeurs.

Et avec ce crédit de 400 kWh disponible chaque année pour les propriétaires Tesla et un coût limité pour les charges suivantes, ce réseau aujourd’hui constitué de 4600 superchargeurs restera un argument de poids face à ses concurrents sur le marché du véhicule électrique.

Préparer l'arrivée de la Model 3

"À l’approche du lancement de la Model 3, cette mesure va nous permettre d’étendre le réseau Superchargeur et de garantir à nos clients la meilleure expérience de recharge possible afin d’apporter notre solution de transport durable à une population toujours plus large", note également Tesla.

La berline compacte à prix abordable qui a déjà reçu plus de 400.000 précommandes pose en effet la question de l'accès à ce réseau. Sur des berlines premium vendues à plus de 70.000 euros, il paraissait concevable que ce service soit inclus dans le prix de vente mais ce n'est pas le cas pour un modèle au tarif d'entrée fixé à 35.000 dollars. Pour gérer l'occupation des stations, Tesla pourrait également annoncer un système permettant de vérifier à distance la disponibilité des prises, voire d'en réserver une comme c'est le cas notamment avec le système Autolib' à Paris.

Un argument supplémentaire pour s'offrir une Tesla à Noël

Cette annonce pourrait booster les ventes de Tesla sur la fin de l'année, déjà encouragées par la fin du bonus l'année prochaine pour les véhicules électriques à plus de 40.000 euros. La marque a en effet annoncé que l'accès illimité aux superchargeurs serait toujours inclus pour ceux qui commandent une Model S ou un Model X, les deux modèles de sa gamme, avant le 1er janvier (et si la livraison est programmée avant avril). Cet accès illimité restera également valable pour les Tesla d'occasion mises en circulation avant cette date. À voir comment cette option sera valorisée sur les futurs offres de reprise sur ces deux véhicules "avec accès illimité aux superchargeurs". 

Julien Bonnet