BFM Business

Peugeot 2008 hybride: à quand l'industrialisation?

La Peugeot 2008 Hybrid Air au salon de Genève 2013.

La Peugeot 2008 Hybrid Air au salon de Genève 2013. - -

PSA va tester ses prototypes d'hybrides, qui combinent moteur essence et à air comprimé, dans les rues de Paris ce 1er juillet. Mais le constructeur rechigne à passer du stade de la recherche à l'industrialisation.

Vous pourrez voir quelques 2008 Hybrid Air dans les rues de Paris ce mardi 1er juillet. Peugeot mènera les premiers essais sur route de sa technologie alliant un petit moteur essence à un moteur à air comprimé. Si cette technologie est prometteuse, son avenir est loin d'être assuré.

A première vue, ses performances font rêver. Il consomme trois litres au 100 kilomètres. Mais la mise au point de l'Hybrid Air nécessite des investissements colossaux. Car outre le moteur à essence, il faut développer un petit moteur à air comprimé.

Un retour sur investissement qui prendra du temps

La mise au point d'un outil industriel spécifique va nécessiter énormément de moyens financiers. Et comme le succès commercial n'est pas garanti à moyen terme, le retour sur investissements risque de prendre plusieurs années.

C'est pour cette raison que le comité exécutif de PSA repousse régulièrement depuis un an et demi sa décision de passer de la phase de recherche à celle de l'industrialisation. Car malgré sa recapitalisation, la situation financière de PSA reste tendue.

Pour limiter les risques, le groupe cherche un ou plusieurs partenaires pour prendre part au projet. Les candidats ne semblent pas se bousculer. Y compris Dongfeng, dont on a dit qu'il souhaitait mettre la main sur cette technologie.

Finalement, le groupe chinois qui détient 14% de PSA ne semble pas disposé à investir en tant que constructeur, mais se contenter de son statut d'actionnaire.

Mathieu Sevin