BFM Business

Pénalisé par le recul de la livre, Eurotunnel reste optimiste

Jacques Gounon estime que l'impact du Brexit n'aura pas d'impact à long terme sur les activités d'Eurotunnel.

Jacques Gounon estime que l'impact du Brexit n'aura pas d'impact à long terme sur les activités d'Eurotunnel. - Bertrand Guay - AFP

L’exploitant du tunnel sous la Manche a enregistré au premier semestre une baisse de 10,3% de son chiffre d'affaires. Mais à en croire son PDG, invité de BFM Business, le moral est au beau fixe.

Eurotunnel, exploitant du tunnel sous la Manche, a enregistré au premier semestre une baisse de 10,3% de son chiffre d'affaires, liée au recul de la livre sterling qui l'a incité à abaisser ses objectifs d'Ebitda.

Le bénéfice net a progressé de 53% à 59,8 millions d'euros, Eurotunnel ayant paradoxalement profité de l'abandon de MyFerryLink grâce à la location de ses navires à d'autres transporteurs. Mais sans cette manne nouvelle, le résultat net serait en baisse. 

Invité de BFM Busines, son PDG Jacques Gounon a malgré tout affiché son optimisme. "Toute la structure, y compris la structure de la dette a été construite sur un équilibre naturel (entre la livre et l’euro ndlr)", a-t-il affirmé.

"C’est un phénomène comptable (…), on préfère une livre forte qu’une livre faible mais on sera beaucoup moins impacté qu’une entreprise qui fabrique des produits en France et qui veut les vendre en Grande-Bretagne".

Retrouvez l’intégralité de son intervention dans Good Morning Business.

Y.D. avec AFP