BFM Business

Opération « Vérité sur les prix » : les billets de train

En 7 ans, le prix des billets de trains a augmenté de 26%.

En 7 ans, le prix des billets de trains a augmenté de 26%. - -

Chaque jour cette semaine, RMC dévoile son enquête sur les prix des produits, passés au crible pour savoir s'ils ont augmenté ces dernières années, en particulier depuis le passage à l'euro. Ce mardi, ce sont les billets de TGV.

Dans notre semaine de "vérité sur les prix", ce mardi, gros plan sur les billets de train. Le TGV en France, c'est près de 100 millions de voyageurs par an. Et pourtant, le système des prix est toujours aussi complexe, le montant des trajets changent constamment. Dans cette jungle, difficile de s'y retrouver. Seule certitude: les billets coûtent de plus en plus cher. D'après une étude d'un cabinet d'audit, le Boston Consulting Group, le prix des billets a augmenté de 26% en 7 ans, soit une hausse de 3,4% en seulement un an. C'est deux fois plus que l'inflation qui n'a été que de 1,7% sur la même période. Si on rapporte ce chiffre à un trajet Rennes-Paris en plein tarif, on se rend compte que le billet est passé de 53 euros en 2002 à 72 euros aujourd'hui.

Prendre le train au tarif plein "est un luxe"!

Ces hausses sont validées chaque année par l'Etat, qui justifie cette flambée des prix par une augmentation des coûts de l'entretien du réseau. Erwan prend régulièrement le train pour faire Rennes-Paris et afin que les prix restent abordables, il s'arrange pour réserver longtemps à l'avance : "Au dernier moment c'est hors de prix. Je ne prends plus le train le vendredi soir à l'heure de pointe à la dernière minute; au tarif plein c'est un luxe ! Et puis on a toujours l'impression de se faire arnaquer car dans le train, on se retrouve à côté de personnes qui n'ont pas payé la même chose que nous".

Des prix opaques : 8 tarifs pour 1 même trajet

Il est bien difficile de savoir réellement combien coûte un billet de train. L'évolution du prix véritablement payé par le consommateur (et non le prix moyen) reste très opaque. Sur un trajet TGV, il existe huit catégories de prix différents. Il est impossible de savoir combien de places sont attribuées à chaque tarif car ces données sont confidentielles. La SNCF se défend en avançant une "stratégie commerciale"...

La Rédaction, avec Marie Régnier