BFM Business

Opel: PSA pourrait demander des comptes à General Motors

VIDÉO - Le constructeur tricolore voudrait réclamer plusieurs centaines de millions d'euros à GM, qu'il accuse de l'avoir induit en erreur sur les émissions de CO2 d'Opel.

PSA envisagerait de réclamer plusieurs centaines de millions d'euros à General Motors - plus de 500 millions selon l’agence Reuters - soit environ la moitié de ce que PSA a versé pour racheter Opel.

Le groupe tricolore estime ne pas avoir été informé sur le niveau précis des émissions de CO² d'Opel. Carlos Tavares n'accepterait pas de s'être fait berner. "Quand on a acheté Opel à General Motors, on ne nous a pas montré la face cachée de la lune", déclarait-t-il récemment dans la presse allemande. Le patron de PSA affirme avoir pris conscience que rien n'était prévu chez Opel en matière de réduction des émissions de CO2...quelques semaines après avoir conclu la transaction avec GM.

Des négociations en cours?

Si rien n'est fait, Opel risque une amende annuelle d'un milliard d'euros. Et selon Reuters, le plan de remise aux normes lui couterait près de 800 millions. Une somme que PSA entendrait donc récupérer en partie auprès de GM, des négociations en ce sens auraient même débuté.

Mais de leur côté, les Américains estiment que PSA connaissait la situation. Ils rappellent que la patronne de GM citait même le coût des mises en conformité comme l'une des raisons principales de la vente d'Opel.

Mathieu Sévin