BFM Business

Moteurs truqués: Volkswagen continue de payer la facture 

Volkswagen va indemnisé quelque  78.000 clients aux États-Unis.

Volkswagen va indemnisé quelque 78.000 clients aux États-Unis. - Paul J.Richards - AFP

Le constructeur allemand va verser 1,2 milliard de dollars d'indemnisation à ses clients américains, pour environ 78.000 voitures concernées par le scandale.

Le géant automobile allemand Volkswagen a annoncé mercredi qu'il allait verser jusqu'à 1,2 milliard de dollars d'indemnisation à ses clients aux États-Unis pour quelque 78.000 voitures diesel encore concernées par le scandale des moteurs truqués.

Ce plan s'appliquera aux moteurs 3 litres de cylindrée, qui équipent principalement des voitures de marque Audi et Porsche, ainsi que les modèles Touareg de la marque Volkswagen, précise le groupe dans un communiqué.

Volkswagen donnera le coup d'envoi de ce programme d'indemnisation dès que les autorités américaines auront donné leur aval, précise le communiqué, ajoutant que ce feu vert ne devrait pas avoir lieu avant le mois de mai.

Déjà une facture de 23 milliards de dollars

"Tous nos clients possédant des voitures concernées aux États-Unis auront une solution à leur disposition", a commenté dans le communiqué Hinrich Woebcken, chef de la branche américaine de Volkswagen.

L'accord sur les moteurs 3 litres fait suite à un autre du même genre, mais beaucoup plus coûteux (près de 15 milliards de dollars) finalisé en 2016 pour près de 500.000 véhicules équipés de moteurs 2 litres. 

Cet accord porte à plus de 23 milliards de dollars les sommes versées par le constructeur aux États-Unis pour solder les poursuites dans le cadre de cette tricherie.

Bosch passe aussi à la caisse aux États-Unis

L'équipementier automobile allemand Bosch a accepté de verser plus de 300 millions de dollars de dédommagement à des plaignants américains dans l'affaire des moteurs diesel truqués de Volkswagen, mais sans admettre sa culpabilité contrairement au constructeur.

Plus important sous-traitant automobile au monde et grand nom de l'électroménager et de l'outillage, le groupe allemand va ainsi payer 327,5 millions de dollars, soit environ 305 millions d'euros, à des automobilistes et des vendeurs de voitures d'occasion.

Y.D. avec AFP