BFM Business

Mory Ducros: le tribunal de commerce suspend l'examen du dossier

Mory Ducros sera bien repris par Arcole Industries

Mory Ducros sera bien repris par Arcole Industries - -

Le tribunal de commerce de Pontoise a décidé, ce vendredi 31janvier, de suspendre l'examen de l'offre de reprise déposée par Arcole Industries en raison de points techniques trop complexes. La reprise est prévue pour le 4 février.

Mory Ducros n'est toujours pas fixé sur son sort. Ce vendredi 31 janvier, le tribunal de commerce de Pontoise a décidé de suspendre son audience portant sur l'offre de reprise du groupe, en redressement judiciaire depuis novembre, par son actionnaire principal, Arcole Industries.

Le tribunal de commerce explique que l'examen a achoppé sur des points techniques trop complexes, selon des informations de BFMTV. L'audience reprendra mardi 4 février.

L'offre prévoit de reprendre 2.210 salariés sur 5.000 que compte la société. En outre, Arcole a proposé de revoir à la hausse les indemnités supra-légales prévues pour les salariés qui vont perdre leur emploi. Celles-ci passent ainsi de 21 à 30 millions d'euros, soit environ 10.000 euros par salariés contre 7.000 initialement prévus.

L'Etat participera

Ce dernier geste avait permis de mettre fin au conflit avec les salariés qui ont fait grève sur plusieurs site du groupe.

Outre Arcole, l'Etat a également décidé de prendre en main la situation. Le gouvernement s'est ainsi engagé à trouver 500 postes aux anciens salariés de Mory Ducros dans des entreprises publiques comme La Poste et la RATP.

Frédéric Cuvillier, le ministre des Transports, avait lui assuré mercredi qu'il contacterait sans délai les entreprises de transport routier qui s'étaient engagées à reclasser 1.000 salariés.

J.M.