BFM Business

Maine-et-Loire: un TGV Paris-Nantes bloqué depuis 10 heures

Un train de secours est arrivé sur place pour pousser le TGV jusqu'à Angers.

Un train de secours est arrivé sur place pour pousser le TGV jusqu'à Angers. - Patrick Hertzog - AFP

500 personnes sont restés bloquées ce dimanche à bord d'un TGV sur l'axe Paris-Nantes. Leur train a été immobilisé près d'Angers après la chute d'un câble d'alimentation électrique sur une caténaire.

Un problème électrique à l'origine d'une véritable pagaille sur l'axe ferroviaire Paris-Nantes. Depuis dimanche, 10 heures, un TGV est bloqué sur les voies près d'Angers, dans le Maine-et-Loire. A bord de cette double-rame, qui devait rejoindre Pornic, en Loire-Atlantique, et Les Sables-d'Olonne, en Vendée, 500 personnes qui ont dû patienter une bonne partie de la journée.

Vers 10 heures du matin, le TGV 8911 a été immobilisé à hauteur de Morannes, à la frontière entre la Sarthe et la Mayenne. En cause: la chute d'un câble électrique RTE ou ERDF qui a "très sérieusement endommagé la caténaire" qui permet l'alimentation des trains, indique la SNCF à BFMTV.com. 

Poussé jusqu'à Angers

D'après Ouest-France, c'est le conducteur du TGV qui a donné l'alerte. La SNCF a alors décidé de détourner les autres trains vers Rennes, en Ille-et-Vilaine, et vers Tours, en Indre-et-Loire. Ces déviations ont entraîné des retards allant de 15 et 30 minutes, d'après la direction de l'entreprise.

La SNCF a également précisé qu'un ravitaillement en eau et en nourriture avait été fourni aux 500 passagers à la mi-journée. 

Vers 16h30, les réparations du caténaire étaient toujours en cours. Un train devait arriver sur place pour pouvoir pousser le TGV bloqué jusqu'à Angers. Des vérifications devront être effectuées sur la rame avant que celle-ci puisse enfin rejoindre sa destination initiale.

J.C.