BFM Business

Lufthansa prend le contrôle total de Brussels Airlines

Luftansa va racheter les 55% restants de Brussels Airlines.

Luftansa va racheter les 55% restants de Brussels Airlines. - Eric Lalmand - AFP

Le groupe aérien allemand détenait 45% de la compagnie belge. Il va acquérir les 55% restant pour un montant qui n'a pas été dévoilé. Brussels Airlines pourrait passer dans le giron d'Eurowings, la filiale low cost de Lufthansa.

Lufthansa va racheter les parts qu'il lui manquait dans la compagnie belge Brussels Airlines. "Le conseil de surveillance de Lufthansa a approuvé l'exercice d'une option pour acquérir les 55% restants de SN Airholding, la maison mère de Brussels Airlines", a indiqué dans un communiqué le groupe aérien allemand. 

La maison mère des compagnies Lufthansa, Eurowings, Swiss et Austrian Airlines détient déjà 45% de la compagnie belge depuis 2009 et avait une option pour racheter le reste de la compagnie, actuellement détenu par une trentaine d'actionnaires. À la suite de l'attentat à l'aéroport de Bruxelles le 22 mars, Lufthansa avait décidé de repousser à septembre sa décision d'exercer ou non cette option courant jusqu'en 2018. 

Pas de prix annoncé

Aucun prix pour ce rachat, qui devrait être bouclé début 2017, n'a été communiqué. Lufthansa pourrait profiter de cette prise de contrôle total pour faire passer la compagnie belge dans le giron d'Eurowings, sa filiale low cost. 

En 2015, Brussels Airlines avait renoué avec les bénéfices pour la première fois depuis des années. La presse allemande prête par ailleurs à Lufthansa l'intention de racheter une quarantaine d'avions actuellement utilisés par son concurrent allemand Air Berlin. Contrôlée par Etihad, cette compagnie ne parvient toujours pas à sortir du rouge et son démantèlement apparaît comme la meilleure façon de limiter la casse sur le plan social. Lufthansa n'a, pour l'heure, rien confirmé.

D. L. avec AFP