BFM Business

Les usagers des TER expriment leur ras-le-bol sur les réseaux sociaux

Les usagers des TER postent de nombreuses photos sur les réseaux sociaux de trains bondés.

Les usagers des TER postent de nombreuses photos sur les réseaux sociaux de trains bondés. - Montage BFMTV.com

15 collectifs régionaux d'usagers des TER se mobilisent dans toute la France pour faire remonter leur exaspération.

SNCFVamtuer en Picardie, les Naufragés du Ter Grasse Vintimille, SOS Ter de la Bresse en Bourgogne… 15 collectifs d'usagers des TER se sont unis pour dire stop à leur galère quotidienne. Sur certaines lignes, les retards et annulations de trains sont de plus en plus fréquents. Résultat: des temps de trajets multipliés par deux ou trois. La ligne les Arcs-Vintimille est la moins fiable du réseau TER français, avec un train sur trois en retard ou annulé. En Picardie, 7 à 10% des TER sont annulés ou retardés.

Patrick Wante emprunte chaque jour le train entre Nice et Monaco, un trajet qui dure en théorie 18 minutes. Mais il est obligé de partir une heure en avance pour être ponctuel au travail. "Ça devient anxiogène de prendre le train pour aller travailler", raconte-t-il avant de s'engouffrer dans un wagon bondé qui a déjà 15 minutes de retard.

Un stress quotidien que partagent les usagers sur les réseaux sociaux. Sur leurs groupes Facebook ou Twitter, ils relaient les informations sur les retards et témoignent de leurs galères, vidéos de trains bondés à l'appui.

Il y a quelques jours, ces usagers se sont mobilisés ensemble pour organiser la grève des billets.

Mais la SNCF parle de problématiques locales, très différentes les unes des autres, auxquelles elle ne peut pas apporter de réponse globale.

K. L. avec Kelly Laffin