BFM Business

Les drôles d'idées d'Air France et de Thalys pour faire le buzz

Air France a lancé une appli qui marche la nuit.

Air France a lancé une appli qui marche la nuit. - Montage Damien Gomez

"Les entreprises de transport veulent créer un lien avec leurs utilisateurs. Et pour cela, quoi de mieux que de s'immiscer dans leur quotidien? Alors que Thalys s'invite dans votre cuisine, Air France a choisi de se faufiler dans votre chambre."

Pour créer le buzz et renforcer l'interaction avec leurs clients, les marques ont l'habitude de mettre en place des concours. La plupart du temps, il suffit de répondre à quelques questions, rentrer son adresse mail et le tour est joué. Mais certaines entreprises font preuve d'un peu plus d'originalité. Et en ce moment, celles dans le transport sont particulièrement créatives.

Ainsi Thalys a décidé de mettre ses voyageurs aux fourneaux. Jusqu'au 22 mars, les amateurs de trains et de pâtisseries peuvent créer un gâteau qui célébrera les 20 ans de cette entreprise ferroviaire. Le vainqueur verra son gâteau servi dans le train du 25 mai au 10 juin. "En fonction de son succès, il se peut que nous le proposions à nouveau, à d'autres occasions", nous précise Charline Tassin, chef de projet services et innovation chez Thalys. Il suffit pour cela de se rendre sur le site dédié, de rentrer ses coordonnées, de mettre des photos du gâteau (il doit être aux couleurs du Thalys, en format individuel, sans ingrédients périssables et facilement transportable) et de raconter en quoi ce gâteau est parfait pour les 20 ans du train. "Pour le marché français, c'est traiteur Festins de Bourgogne qui réalisera le gâteau. Pour les marchés belges, néerlandais et allemands, ce sera le chef Raphaël Giot", nous dévoile Charline Tassin.

Thalys crée un parfum

Un moyen donc d'impliquer les utilisateurs. "C'est avant tout une manière ludique de faire vivre la restauration à bord, de nous renouveler, d'intégrer nos clients dans notre réflexion, mais aussi de surprendre avec un jeu-concours autour d'un sujet fun sur lequel on ne nous attend pas forcément!", s'enthousiasme Charline Tassin.

Thalys n'en est pas à son premier coup d'essai. L'an dernier, il a créé une expérience sensorielle plutôt inédite: faire voyager à travers les sons. L'entreprise a réalisé une chasse aux sons (bruits de l'eau, des marchés, …) dans trois villes, Paris, Bruxelles et Amsterdam, et a créé des affichages interactifs. Et son prochain projet est de "développer une fragrance Thalys pour permettre aux clients de voyager dans un univers de confort, d'accueil et de convivialité plus marqué grâce à une ambiance olfactive".

Gagner des points en dormant

Mais question originalité, Air France va encore plus loin, puisque la compagnie aérienne propose de jouer… en dormant. L'utilisateur télécharge l'application "Sleep for miles", il l'active et va se coucher. Il peut gagner 5 miles par heure dormie, avec un maximum de 8 heures d'affilée. Si l'application détecte un mouvement, l'application considère que la nuit est terminée. Les voyageurs ont jusqu'au 21 mars pour remporter les 3 millions de miles à gagner.

Mais pourquoi faire gagner les gens quand ils dorment? Dans son petit film promotionnel, la compagnie explique: "avec la carte Air France KLM American express gold, il y a des milliers de façon de gagner des miles: en allant au cinéma, à un concert, au restaurant (…). Chaque jour est une nouvelle occasion de gagner des miles. Mais en ce moment, chaque nuit aussi".

Les Français dorment mal

"Il s'agit de faire le buzz autour d'une opération marketing", nous explique Maryvonne Gringault, chargée de communication chez Air France. "Il n'y a pas d'enregistrements de bruits donc la personne n'a pas réellement besoin de dormir avec son téléphone. Il suffit juste qu'elle n'y touche pas pendant 8 heures. L'application s'arrête dès que la personne touche son téléphone".

"En fait, nous aidons les Français à dormir", s'amuse Anne Barthelemy, de l'agence Babel qui s'occupe de la communication chez American Express. "Avec ce concours, nous encourageons les Français à déconnecter la nuit". L'entreprise financière américaine, spécialisée dans les moyens de paiement, a, en effet, étudié le sommeil des Français. Et elle s'est rendu compte que près d'un Français sur deux déclare avoir sacrifié au moins une nuit de sommeil en 2015 et ils sont même près d'un tiers à l'avoir fait plus d'une fois. D'ailleurs, 20 à 30% de la population français souffrirait d'insomnie, d'après OpinionWay. Et lorsque les Français ne dorment pas, ils se connectent. 50% utilisent leur ordinateur, 44% leur téléphone portable et 41% leur tablette. Un très mauvais réflexe, ont déclaré les chercheurs de l'académie des sciences des États-Unis!

-
- © -
https://twitter.com/DianeLacaze Diane Lacaze Journaliste BFM Éco