BFM Business

Le pape François préfère Hyundai à Mercedes-Benz

Le pape François a t-il fini par trouver la papamobile Mercedes, trop luxueuse ?

Le pape François a t-il fini par trouver la papamobile Mercedes, trop luxueuse ? - Filippo Monteforte-AFP

Fournisseur officiel de la papamobile depuis 80 ans, Mercedes-Benz a été "détrôné" par le coréen Hyundai. Apôtre de la simplicité, le Saint-Père argentin trouvait-il la marque allemande trop luxueuse?

Trop "bling-bling" la papamobile signée Mercedes-Benz aux yeux du pape François? Prisée par son prédécesseur, l'Allemand Benoit XVI, l'historique MB décapotable a cédé la place à un modèle plus sobre signé Hyundai. Adepte de la simplicité pour tous les aspects de la vie courante, cet ancien jésuite préfère donc rouler coréen plutôt qu'européen.

Le coup est rude pour la marque allemande qui avait offert au Vatican, sa première papamobile "made in Germany" dans les années 1930.

La nouvelle voiture décapotable dédiée aux manifestations nécessitant que le pape puisse saluer la foule debout est une Santa Fe réaménagée selon le cahier des charges du Vatican. Cette nouvelle papamobile asiatique est dépourvue de parois blindées (apparues après la tentative d'assassinat de Jean-Paul II en 1981). François veut ainsi montrer qu'il ne craint pas les attentats et qu'il veut demeurer "accessible" aux ouailles jalonnant son parcours.

Le pape François roulait en papamobile, dérivée d'un modèle Mercedes-Benz ML à essence, jusqu'à ce qu'il en décide autrement !
Le pape François roulait en papamobile, dérivée d'un modèle Mercedes-Benz ML à essence, jusqu'à ce qu'il en décide autrement ! © Filippo Monteforte-AFP

Le constructeur coréen a toutefois conçu un véhicule adapté aux pérégrinations automobiles du souverain pontife avec des plateformes pour les gardes du corps sur les côtés et à l'arrière, des barres de maintien lorsque le pape salue debout la foule, avec des sièges arrière plus confortables.

En dépit de ces réaménagements, ce véhicule pontifical n'offre pas le même standing que les Mercedes-Benz dans lesquelles roulaient les prédécesseurs de François. Le groupe allemand avait livré à Benoit XVI en décembre 2012, deux exemplaires dérivés de son nouveau Mercedes Classe M de l'époque. 

L'histoire ne dit pas si François a choisi la nouvelle Papamobile en raison de son nom. Outre sa connotation religieuse, Santa Fe est à la fois une ville et une province d'Argentine.

Frédéric Bergé