BFM Business

La SNCM maintenue en vie quelques mois

La période d'observation a été prolongée.

La période d'observation a été prolongée. - Boris Horvat - AFP

Le tribunal de commerce de Marseille a accepté de prolonger la période d'observation de la compagnie maritime. L'activité va se poursuivre jusqu'au 28 novembre 2015.

La SNCM a droit à un petit sursis. Le tribunal de commerce de Marseille a accepté lundi de prolonger la période d'observation de la compagnie maritime, en redressement judiciaire, comme l'avait requis le procureur de la République.

"L'ordre public économique conduit le tribunal à renouveler la période d'observation dès à présent, comme le requérait le procureur de la République", écrit le tribunal dans un jugement dont l'AFP a obtenu copie. "Il y a lieu d'autoriser la poursuite de l'activité pour une période se terminant le 28 novembre 2015", poursuit-il.

Amélioration des offres

Néanmoins, le tribunal a exigé que, d'ici le 20 mai, les repreneurs potentiels améliorent leurs offres de reprise. Car, "elles ne sont pas recevables en l'état". Une nouvelle audience sera fixée le 27 mai.

Les trois candidats à la reprise sont la compagnie Baja Ferries, dont le siège social est à Miami (Etats-Unis), la société d'investissement Med Partners de Christian Garin, ancien président du port de Marseille, et le transporteur corse Patrick Rocca.

La SNCM emploie 2.000 personnes dont 1.500 en CDI, effectifs qu'aucun des trois candidats à sa reprise n'envisage de conserver en intégralité.

D. L. avec AFP