BFM Business

La route de l'Arctique va s'ouvrir aux cargos

Depuis 2000, la banquise s'est réduite de moitié

Depuis 2000, la banquise s'est réduite de moitié - -

Grâce au réchauffement climatique, la route de l'Arctique va bientôt être une réalité. Une compagnie japonaise a commandé trois cargos brise-glace pour emprunter ce chemin.

La route de l'Arctique sera bientôt une réalité. Cela fait des années que les transporteurs maritimes rêvent de pouvoir l'emprunter, et cette fois, le pas va être franchi. Une compagnie de fret japonaise vient de commander 3 cargos brise-glace. Objectif: relier l'Asie à l'Europe beaucoup plus rapidement.

Le Canal de Suez a du souci à se faire. Pour rejoindre l'Europe, les bateaux pourront désormais arriver par le Nord. Un trajet encore impensable il y a une dizaine d'années, mais que le réchauffement climatique rend aujourd'hui possible.

Gain de temps et d'argent

Depuis l'année 2000, la banquise s'est réduite de moitié. Et la route de l'Arctique s'est ouverte. A une condition: il faut des embarcations exceptionnelles, capables de briser la glace jusqu'à plus de 2 mètres de hauteur.

Cette nouvelle route est pleine de promesses. Pour relier le Japon à l'Europe par exemple, il ne faudra plus 40 jours mais 30 seulement, soit 25% de gain de temps et autant d'économies de carburant et de frais d'équipage.

Des promesses qui suscitent déjà les convoitises. En particulier autour du statut des détroits qui longent la route. Canadiens et Russes veulent réclamer un droit de passage. Les autres nations, Etats-Unis en tête, plaident pour un statut international.

Dorothée Balsan