BFM Business

La Marine nationale veut doter ses navires de drone à décollage vertical

Naval Group et Airbus Helicopters travaille sur des drones tactiques à décollage vertical des navires de la Marine

Naval Group et Airbus Helicopters travaille sur des drones tactiques à décollage vertical des navires de la Marine - Ludovic Marin-AFP

La Direction générale de l’armement (DGA) a confié à Naval Group et Airbus Helicopters une étude visant à préparer d'ici 2021 la conception de drones tactiques à décollage vertical des navires de la Marine nationale. Ils pourraient ressembler à des hélicoptères sans pilote.

La Marine nationale aura des drones spécifiquement conçus pour ses navires. La Direction générale de l’armement (DGA) a notifié aux sociétés Naval Group et Airbus Helicopters un marché d'étude visant à préparer l'arrivée de drones tactiques à décollage vertical des navires de la Marine nationale (SDAM : Système de Drone Aérien Marine). Ces futurs aéronefs sans pilotes pourraient se voir confier des missions de renseignement ou de surveillance sur les côtes ou en mer.

"L’objectif est d’instruire les principaux choix technologiques à réaliser pour l’intégration de cette capacité au sein d’un navire fortement armé. Le niveau de maturité technologique visé à l’issue du marché (mi 2021) est un démonstrateur du système complet dans un environnement représentatif. Le programme de démonstration inclut notamment des essais en vol depuis une frégate" explique la DGA.

Airbus Helicopters a exposé un hélicoptère sans pilote le VSR-700, issu du petit hélicoptère civil biplace Cabri G2 mis au point  par la PME Guimbal.
Airbus Helicopters a exposé un hélicoptère sans pilote le VSR-700, issu du petit hélicoptère civil biplace Cabri G2 mis au point par la PME Guimbal. © Airbus Helicopters

Pour la réalisation du marché, Naval Group et Airbus Helicopters s’appuieront sur un partenariat avec la PME Hélicoptères Guimbal, réputée pour son hélicoptère léger bi-place Cabri G2 qui a servi au prototype VSR700, qu'a fait voler (sans pilote à bord) Airbus Helicopters mi-2017 et des PME majoritairement françaises.

Thales et Safran Electronics & Defense seront associées aux travaux de cette étude qui "bénéficieront ainsi des compétences et briques technologiques de ces sociétés dans le domaine des drones aériens à voilure fixe, acquises notamment au travers des travaux de recherche commandités par la DGA dans le domaine des drones depuis 2005" explique l'Armée.

Frédéric Bergé