BFM Business

La Deutsche Bahn teste des mini-bus autonomes à Berlin

Le patron de la Deutsche Bahn, Ruediger Grube, et le ministre fédéral des Transports et des Infrastructures numériques, Alexander Dobrindt, se serrent la main dans un mini-bus autonome à Berlin.

Le patron de la Deutsche Bahn, Ruediger Grube, et le ministre fédéral des Transports et des Infrastructures numériques, Alexander Dobrindt, se serrent la main dans un mini-bus autonome à Berlin. - TOBIAS SCHWARZ / AFP

La compagnie ferroviaire publique allemande vient de lancer des mini-bus sans conducteur à Berlin.

La compagnie ferroviaire publique allemande Deutsche Bahn a présenté vendredi à Berlin des mini-bus sans conducteur, en test pour compléter à l'avenir son offre de transports. "Les véhicules autonomes vont révolutionner le marché de la mobilité" et représentent "une grande chance" pour les opérateurs comme la Deutsche Bahn, a affirmé Rüdiger Grube, le patron de la Deutsche Bahn, voyant pour l'avenir un "rapprochement du rail et de la route".

L'équivalent allemand de la SNCF a pour l'heure déjà débuté en octobre un test à Leipzig (est) avec un modèle de la société française EasyMile et en démarre un autre à Berlin, sur un campus de recherche, avec un modèle baptisé "Olli" et développé par la société américaine Local Motors. Les deux navettes, permettant de transporter une petite dizaine de personnes sur de courtes distances, sont entièrement électriques et sans chauffeur.

1 milliard d'euros d'investissement attendu d'ici 2018

"Nous ouvrons de nouveaux espaces de transport pour les personnes âgées ou pour les jeunes", avec par exemple la possibilité de déployer ce type de mini-bus autonomes sur des campus universitaires, a estimé Rüdiger Grube, pour qui il s'agit d'un "nouveau gros marché".

Le ministre allemand des Transports, Alexander Dobrindt, a lui aussi considéré que "la mobilité du futur va pouvoir s'orienter encore davantage sur les besoins individuels et la réalité de la vie des clients". Après les tests menés à Berlin et à Leipzig, où des employés peuvent utiliser au quotidien les navettes autonomes, les premiers projets pilote dans le réseau de transports publics devraient être lancés en 2017.

 La Deutsche Bahn a prévu d'investir d'ici 2018 environ un milliard d'euros dans le domaine général du numérique.

S.B. avec AFP